1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

RDC: la Monuc reste

Le mandat de la Monuc, la Mission des Nations Unies au Congo, est prolongé jusqu’à la fin de l’année. Ainsi en a décidé le Conseil de Sécurité de l’ONU, dont une délégation est attendue le mois prochain à Kinshasa.

Une patrouille de la Monuc à Kinshasa

Une patrouille de la Monuc à Kinshasa

Le mandat de la Monuc devait s’achever mardi le 15 mai. Le Conseil de Sécurité l’a prolongé jusqu’au 31 Décembre 2007. A Kinshasa, c’est la satisfaction. A l’instar du député Luete Katembo Raymond, président de la Commission Défense et Sécurité à l’Assemblée Nationale , nombreux sont ceux qui pensent que “la Monuc a abattu un travail remarquable”, mais que “la tâche est loin d’être terminée”.

Le cas Nkunda

S’agissant justement de sécurité, les Nations Unies demandent à la Monuc d’appuyer les opérations conduites par les brigades congolaises intégrées, en vue de neutraliser les groupes armés locaux et étrangers opérant à l’est du pays. Un groupe pose des problèmes particuliers. C’est celui du Général Laurent Nkunda, ancien officier des Forces Armées Congolaises, aujourd’hui retranché dans les environs de la ville de Goma. Certains estiment que la Monuc devrait aider les troupes régulières à le désarmer, au besoin par la force. William Mbumba, Coordinateur National de l’ONG Human Rescue, a un avis différent. Pour lui, l’emploi de la force contre le général dissident, risque de “faire beaucoup de victimes au sein de la population civile”. Par conséquent, Human Rescue “privilégie la négociation politique, pour éviter que la situation n’empire”.

Le cas du général Nkunda, mais également la question de la sécurité dans son ensemble, seront sans doute au programme d’une mission du Conseil de Sécurité, attendue à Kinshasa au mois de juin prochain.

E.Rushingabigwi

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !