1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

RDC: Etienne Tshisekedi est mort

L'opposant emblématique de la RDC est décédé ce mercredi à Bruxelles. L'information a été confirmée par le Secrétaire national adjoint de l'UDPS, Bruno Tshibala. Les premières réactions de la classe politique à Kinshasa.

Écouter l'audio 01:17

"Tshisekedi est parmi les personnalités les plus populaires de la RDC"

C'est depuis le début de la soirée de ce mercredi que les rumeurs sur le décès d'Etienne Tshisekedi couraient. Dans un premier temps, la famille du défunt avait démenti l'information. 

Selon les informations de notre correspondante sur place, à Bruxelles, confirmées par son parti, l'UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), Etienne Tshisekedi est mort d'une embolie pulmonaire.

Il avait quitté Kinshasa le 24 janvier vers la Belgique pour des raisons médicales alors que son parti était en pleine négociation avec la majorité soutenant le président Joseph Kabila pour un partage du pouvoir jusqu'à la prochaine présidentielle en République Démocratique du Congo. Son fils, Felix Tshisekedi avait alors assuré que son père était parti pour des soins de routine.

Respecté même par des acteurs politiques de tous les bords

Etienne Tshisekedi, âgé de 84 ans, est considéré comme la figure de l’opposition en République Démocratique du Congo. Ses partisans le surnommaient affectueusement "Tshitshi". Mais même les Congolais qui n’étaient pas de son camp politique le respectaient: "Tshisekedi est une des personnalités les plus populaires de la RDC", dit Jean-Claude Katende, président de l’Association Africaine des Droits de l’Homme (ASADHO). Son explication pour cela: "Sa popularité vient de sa capacité de résister à toutes les dictatures qu’on a connues en RDC. Monsieur Tshisekedi, quels que soient les coins de la République où il peut aller, il y aura toujours des milliers de Congolais qui voudraient le rencontrer, l’accueillir – ce qui n’est pas possible pour beaucoup de gens qui ne sont pas au pouvoir aujourd’hui." 

Il avait, en effet, servi comme Premier ministre sous le président Mobutu Sese Seko - pendant quelques jours seulement, avant de tomber en disgrâce. Par la suite, il défiait le dictateur et, après la mort de Mobutu, il devenait vite un farouche opposant aussi du régime de Laurent-Désiré Kabila. 

Auto-proclamé président en 2011

En 2011, il avait affronté l’actuel président Joseph Kabila dans la course pour le siège présidentiel et était considéré comme favori. Mais le vote était marqué par des irrégularités massives. Etienne Tshisekedi qui refusait de reconnaître la victoire de Joseph Kabila s'était à l’époque proclamé "président élu" de la RDC après l'annonce des résultats officiels qui donnaient Kabila vainqueur. Ecoutez l'annonce de sa proclamation dans le lien ci-dessous.

Écoutez aussi les réactions à sa mort, celle d'André Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle qui dit s'exprimer en tant qu'acteur politique congolais, et celle de Fabien Mutomb, un des responsables du parti UDPS à Lumumbashi, fief de l'opposant décédé !

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !