1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

RDC: 12 ans de prison pour Germain Katanga

Germain Katanga, l'ancien chef de milice congolais a été condamné par la CPI à 12 ans de prison pour complicité de crimes de guerre. La cour n'a en revanche pas retenu les accusations de violences sexuelles.

Écouter l'audio 01:17

" il faut tenir compte de la violence faite aux femmes" (femme congolaise)

La cour pénale internationale l'avait déjà reconnu coupable en mars dernier de complicité de crimes de guerre et contre l'humanité pour sa complicité dans la destruction du village de Bogoro, dans le nord-est de la République démocratique du Congo. Des faits qui remontent au 24 février 2003. Les Forces de résistance patriotiques en Ituri (FRPI) avaient attaqué le village à majorité Hema au petit matin, violant les femmes et tuant quelque 200 personnes par balle ou à la machette. Pour justifier son verdict, la Cour a souligné l'atrocité de l'attaque et la douleur encore ressentie aujourd'hui par les victimes. Elle n'a en revanche pas retenu les accusations de violences sexuelles. Une déception pour certains Congolais de l'est :

Ecoutez les réactions

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !