1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Rapprochement entre la Russie et l'Ukraine

Après la Pologne, c'est de l'Ukraine que se rapproche la Russie. Hier, le président russe Dmitri Medvedev et son homologue ukrainien Victor Ianoukovich ont annoncé avoir conclu un accord important.

default

Les deux présidents réunis à Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine

Cet accord peut être résumé ainsi: 30% de rabais sur les livraisons de gaz à l'Ukraine, contre la prolongation de 25 ans des facilités de la flotte russe dans le port de Sébastopol. Un signal fort d'après Dmitri Medvedev :

Gasstreit Russland Ukraine Eon

L'entrerprise allemande E.ON Ruhrgas, plus grand importeur de gaz, touchée par la crise en janvier 2009

« Cette rencontre est très importante car nous avons fait des pas importants sur la voie de l'amélioration de nos relations. Nous voulons créer un partenariat de façon à ce que nos relations revêtent de nouveau un caractère stratégique. J'espère que les résultats obtenus confirment cette amélioration. »

L'Union Européenne a elle aussi fait part de sa satisfaction: les 27 qui importent le quart de leur gaz de la Russie n'auront plus à craindre les crises du gaz entre Kiev et Moscou. Des crises qui dans le passé ont systématiquement abouti à la rupture pure et simple des livraisons vers les pays européens.

En ce qui concerne le port de Sébastopol, la flotte russe devait le quitter en 2017. Et cela aurait pu entraîner la sécession de la Crimée, une région à l'origine russe qui avait été cédée à l'Ukraine en 1954 par Nikita Krouchtchev. Avec cette nouvelle garantie, il n'y a plus de risque d'instabilité dans la région.

Ukraine Krim Sevastopol Kriegshafen und Flagge

Le port de Sébastopol en Crimée

Victor Ianoukovich, qui, lorsqu'il a été élu président, avait promis un renouvellement de ses relations avec le Kremlin, se félicite lui aussi de cette avancée:

« Les 5 années qui viennent de s'écouler sont associées à un refroidissement des relations entre l'Ukraine et la Russie. Il est à peine pensable qu'un tel phénomène ait pu avoir lieu dans notre histoire commune. En tout cas, cela ne correspond pas aux intérêts des sociétés ukrainienne et russe: dans les deux pays, les gens souhaitent que nous reconstruisions les bonnes relations de voisinage qui ont toujours été bénéfiques pour nos peuples. »

Les membres de son parti, Notre Ukraine, ont en revanche demandé sa destitution immédiate: pour eux, l'accord est contraire à la Constitution qui interdit le déploiement de bases militaires étrangères sur le territoire.

Auteur: Audrey Parmentier/Stephan Laack
Edition: Frejus Quenum

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !