1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Rapport Petraeus et rencontre Merkel/Sarkozy

On passe à la revue de la presse allemande : En ce 11 septembre, les attentats d’il y a six ans contre le World Trade Center occupent évidemment une large place dans les colonnes des journaux. Mais les éditorialistes consacrent leurs commentaires à d’autres sujets tels que le rapport Petraeus sur l’Irak ou encore la rencontre Merkel/Sarkozy, hier à Berlin.

La Süddeutsche Zeitung préconise de désaméricaniser le conflit irakien.

La Süddeutsche Zeitung préconise de "désaméricaniser" le conflit irakien.

La tageszeitung, tout d’abord, publie la photo d’un homme en pleurs, les mains sur la tête, sans doute un Irakien. Le journal fait remarquer que 6 ans après les attentats du 11 septembre 2001, les victimes des terroristes sont majoritairement sunnites ou chiites, et non chrétiennes. L’édito est dédié au retour du religieux dans le débat public, ce que la taz appelle le « syndrome du 11 septembre ». Les hommes sont désormais considérés d’après leur origine religieuse, classés en fonction de frontières définies entre les cultures de façon arbitraire : d’un côté les musulmans, suspects a priori, et de l’autre les héritiers de la tradition judéo-chrétienne. Ceci n’est pas seulement absurde, estime le journal, c’est également dangereux. Dieu nous garde du retour du religieux, conclut la taz.

Dans la Süddeutsche Zeitung, c’est le rapport de David Petraeus sur la situation en Irak qui fait la Une. Le commandant des forces américaines en Irak se range derrière le président Bush, titre le journal. Il a en effet pour mission de gagner du temps jusqu’à ce que Washington soit de nouveau capable de mener une politique cohérente. Ce qui ne risque pas d’arriver sous le règne de George Bush. Néanmoins, les Etats-Unis ne peuvent pas se permettre d’attendre un an et demi. Il serait donc judicieux de préparer dès maintenant une nouvelle stratégie pour l’Irak. Une stratégie qui inclurait davantage la communauté internationale et conduirait à « désaméricaniser » le conflit irakien.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung s’intéresse à un autre rapport : celui que pourrait élaborer un futur « Conseil des Sages » sur une réforme de l’Union européenne. La mise en place d’un tel conseil a été évoquée hier à Berlin lors d’une rencontre informelle entre le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel. Cet organe serait chargé de réfléchir aux futures orientations de l’Union européenne, tant sur ses institutions que sur ses frontières.

Qui dit frontière de l’Union européenne, pense bien sûr au blocage actuel des négociations avec la Turquie. Un point sur lequel Die Welt critique ouvertement le président français. L’Union européenne a décidé en 2005 d’entamer des négociations d’adhésion avec Ankara. Or, profitant du poids de la France dans l’Union, Nicolas Sarkozy n’hésite pas à poser encore et toujours de nouvelles conditions. Et pourtant, estime Die Welt, la dernière chose dont a besoin l’Europe c’est d’un club de grabataires qui discute autour d’un verre de cognac de ses futures frontières.

  • Date 11.09.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fL
  • Date 11.09.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fL
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !