1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Rapport Marty sur les vols de la CIA

L’Allemagne et 13 autres pays européens sont accusés d’avoir coopéré avec la CIA. Des accusations qui figurent dans le rapport, rendu public hier, de Dick Marty, du nom du député qui a présidé la commission d’enquête du Conseil de l’Europe. Ces états auraient notamment permis le transit, sur leur territoire, des fameux « vols secrets » des renseignements américains ; des avions avec à leur bord des personnes soupçonnées de terrorisme que la CIA a transféré dans des pays tiers pour leur faire subir des interrogatoires musclés. Les journaux reviennent ce matin sur les conclusions de ce rapport.

Dick Marty a présidé la commssion d'enquête du Conseil de l'Europe

Dick Marty a présidé la commssion d'enquête du Conseil de l'Europe

La Frankfurter Rundschau reproche son manque de consistance au rapport Marty, que le journal va même jusqu’à comparer à une « revue de presse complète », sans plus. L’Allemand Khaled Al-Masri a été enlevé par la CIA et les services allemands l’ont su très tôt. L’aéroport de Ramstein et la base aérienne de Francfort ont été utilisés pour les transferts de prisonniers. Rien de bien neuf à tout cela, même les Américains l’ont déjà reconnu. Dommage, écrit le quotidien, que le rapport n’apporte pas de faits nouveaux au dossier, malgré une enquête de plusieurs mois. Et la recommandation de la commission d’enquête, d’approfondir les indices connus ne suffit pas, après tout c’était justement pour faire la lumière sur ces indices que la commission avait été formée. Le journal conclut donc par cette sentence : un résultat hautement insatisfaisant.

Pour la Süddeutsche Zeitung, les enquêtes à venir devront notamment porter sur la coopération entre l’Allemagne et la Macédoine. Ne serait-ce que pour le cas Al-Masri, 80 diplomates et employés allemands à Skopje sont mis en cause, ainsi que plusieurs agents des services allemands de renseignement.

Die Welt estime que les enquêteurs du Conseil de l’Europe ont fait beaucoup de bruit autour de ce rapport sans toutefois disposer de réelles preuves de ce qu’ils avancent, des accusations pourtant graves. Le journal trouve par ailleurs que les états européens ont mal compris la lutte anti-terroriste initiée par les Etats-Unis. Ce qui n’excuse pas les débordements. « Il est dangereux », poursuit die Welt, de voir les gouvernements user de deux poids deux mesures. La communauté internationale ne fait que s’affaiblir en fermant les yeux sur les violations des droits de l’Homme.

  • Date 08.06.2006
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C6zW
  • Date 08.06.2006
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C6zW
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !