Rapport 2009 sur l′unité allemande | Allemagne | DW | 10.06.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Rapport 2009 sur l'unité allemande

Le ministre chargé de la reconstruction et du développement de l'Est, Wolfgang Tiefensee, a présenté ce mercredi à Berlin le rapport annuel du gouvernement fédéral sur l’unité allemande

default

Wolfgang Tiefensee

Vingt ans bientôt après la réunification allemande, les différences entre l’Est de l’Allemagne - l’ancienne République Démocratique Allemande- et l’Ouest ,-l’ancienne République Fédérale d’Allemagne- demeurent encore importantes. Mais, paradoxalement, la crise économique et financière internationale pourrait conduire à une plus rapide harmonisation des conditions et des modes de vie de tous les Allemands.

A quelques mois des élections législatives de septembre, le ministre chargé de la Reconstruction de l’Est semble ne pas vouloir donner une image trop négative de la situation économique et sociale des cinq nouveaux Länder. Malgré un taux de chômage toujours deux fois plus élevé à l’est qu’à l’ouest, - 13,3% contre 6,9% -,la situation dans les Länder de l’Est permet d’espérer, estime le ministre. L'an dernier, le Produit national brut par habitant représentait 71% de celui de l'Ouest, comparé à 67% en 2000. Wolfgang Tiefensee :"Je ne peux que constater qu’en Allemagne de l’Est au cours des trois, quatre dernières années, nous nous trouvons sur une très bonne voie ."

Podcast Cover Artikel Deutsche Einheit

L’ harmonisation est-ouest devrait être atteinte en 2019, lorsque cesseront les transferts financiers vers les Länder de l’Est. Des transferts qui au titre de l'impôt solidarité se sont encore chiffrés à 45 milliards d'euros entre 2006 et 2008. Paradoxe: cette année, la crise économique et financière internationale vient à l’aide des nouveaux Länder moins touchés par la tourmente. En effet, la crise frappe davantage les grosses entreprises exportatrices plus nombreuses à l’ouest et moins les petites et moyennes entreprises plus nombreuses à l’est. Autre avantage pour l’est, l’importance grandissante des branches d’avenir, telles que la nano-technologie, les technologies solaires, ou biologiques. Au cours des trois dernières années la croissance industrielle a progressé de 7,5% à l'Est, contre 4,3% à l'Ouest.

"Je pense qu’en 2019 nous devrions avoir une série de régions, de Länder de l’est allemand, qui auront dépassé plusieurs des Länder de l’ouest. Et que, dans l’ensemble, nous serons dans une bonne moyenne. C’est tout à fait réaliste. Et si dans le secteur industriel et des énergies renouvelables nous continuons à un tel rythme – et ce sont des branches en plein essor-, ce processus d’harmonisation est possible."

Tiefensee a cependant relevé qu’actuellement plus de 90.000 Allemands, jeunes et qualifiés , quittent chaque année l’est pour s’établir à l’ouest. Par contre 40.000 autres, la plupart des retraités, quittent l’ouest pour l’est du pays.

Si l’on en croit les sondages, deux tiers des Allemands de l’Est estiment que leur conditions de vie se sont sensiblement améliorées depuis 1990. Ils citent en particulier la palette de produits et de marchandises disponibles sur le marché, la liberté de voyager et la liberté de pensée, un réseau routier moderne et des villes restaurées.

Le ministre Wolfgang Tiefensee a conclu que "les habitants de l'Est peuvent être fiers d'avoir abattu par eux mêmes le Mur en novembre 1989, et les habitants de l'Ouest fiers de la solidarité qu'ils témoignent" vis-à-vis de l'Est.

  • Date 10.06.2009
  • Auteur Gräßler, Bernd / Pognan, Philippe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/I77z
  • Date 10.06.2009
  • Auteur Gräßler, Bernd / Pognan, Philippe
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/I77z