1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Ramadan : qui peut être dispensé de jeûne ?

Au Niger, où le jeûne est notamment difficile en raison de la canicule qui y sévit en ce moment, les personnes malades n’hésitent pas à demander l'avis des médecins, pour se soustraire au quatrième pilier de l'islam.

Écouter l'audio 02:12

Les cas de dispense dans le jeûne musulman

Le jeûne de Ramadan, est une obligation religieuse pour chaque musulman en bon état de santé physique et mentale. Mahaman Laouali Garba, prêcheur à l’Agence des musulmans d’Afrique rappelle les différentes catégories de personnes exemptées de jeûn pendant ce mois.:

"Un malade qui, sa maladie ne lui permet pas de jeûner maintenant, mais après, une fois qu’il serait guéri, il peut jeûner. Il y’a des malades dont leur maladie est chronique, c’est-à-dire, ce serait jusqu’à la fin de la vie. Ceux-là, l’islam leur demande de ne pas jeûner, mais ils vont donner à manger durant le mois de Ramadan, 29 ou 30 jours. C’est le même cas pour un vieillard. Il ne peut pas jeûner, et lui aussi il doit donner à manger, il ne doit pas jeûner. Et aussi, il y’a des femmes qui allaitent et qui sont en grossesse. Là, ça dépend d’elles. Parce qu’il y’a des femmes qui peuvent être grosses et qui peuvent jeûner, tout comme il y’a des femmes qui allaitent et qui peuvent jeûner. Mais maintenant l’islam dit, si elles ne peuvent pas, elles peuvent rembourser après."

Hamissou Albert souffre d’une forme grave d’anémie. A l’hôpital de Maradi, où nous l’avons croisé, le médecin l’a dispensé de jeûn.


"Il m’a été interdit de jeuner car j’ai un problème de sang. J’ai besoin de transfusion de deux poches de sang régulièrement. Le médecin m’a conseillé de ne pas jeûner.  Mais l’année dernière comme je n’ai pas jeûné, je n’étais pas au Niger, et là-bas, les médecins m’ont catégoriquement interdit de jeûner. Cependant, j’ai l’intention de jeûner cette année. Si je sens que je n’y arrive pas, alors je vais suspendre."

Kenia Jamia Moschee in Nairobi (picture-alliance/AP Photo/K. Senosi)

Tout fidèle qui observe le jeûne est censé ne pas manger ni boire du lever au coucher du soleil. Il doit également s'abstenir de tout rapport sexuel

La décision de ne pas jeûner pour des raisons de santé est parfois subjective. Surtout que cette année le jeûne de Ramadan débute au moment où la température dépasse facilement les 45° au Niger. Du coup la sensation de soif est encore plus difficile à supporter. Mais pour Mahaman Laouali Garba, le jeun a pour objectif de tester de la foi du musulman et son endurance.


 "Un musulman qui se permet tout simplement parce qu’il veut suivre ses passions, ne veut pas jeûner, il se permet d’aller voir un docteur lui prescrire une dispense. Qu’il sache que ce n’est pas le docteur qui sera devant Allah le jour du jugement dernier. Et Allah sait s’il peut jeûner ou pas. Moi je sais si je peux jeûner ou pas, je n’ai pas besoin d’un docteur. Mais quand même le docteur est bon, parce que moi par exemple, j’ai la foi je veux jeûner. Mais je risque de compliquer ma maladie ou bien provoquer même la fin, c’est-à-dire mourir en jeûnant."
 

 

Pour écouter, cliquez sur l'image

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !