1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Réviser la constitution pour garder le pouvoir

De la RDC au Burkina Faso, en passant par le Bénin ou le Togo : nombre de dirigeants d'Afrique modifient ou tentent de modifier la constitution afin de conserver le pouvoir. Est-ce la preuve d'un déficit démocratique ?

Écouter l'audio 03:49

« Les Africains ont besoin de mûrir »

À trois semaines d'un sommet États-Unis/Afrique qui doit se tenir début août à Washington, la responsable américaine en charge de l'Afrique, Linda Thomas-Greenfield, a souligné la ferme opposition des États-Unis aux projets de révisions constitutionnelles en cours dans plusieurs pays du continent. Son argument : « l'Afrique a besoin d'institutions fortes et non d'hommes forts ». Un appel du pied aux dirigeants de la République démocratique du Congo, du Burkina Faso ou encore du Bénin, qui tentent ou sont en train de modifier la constitution de leur pays pour se maintenir au pouvoir. Écoutez à ce propos l'analyse de l'avocat nigérien Moussa Coulibaly, président de l'Association des barreaux de l'Afrique de l'Ouest.

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !