1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Réveil tardif de l'administration Obama sur le Proche-Orient

Emmanuel Navon, professeur de relations internationales à l’Université de Tel Aviv, critique les propos de John Kerry sur Israël.

Écouter l'audio 03:12

'C'est un aveu d'échec de l'administration Obama' (E. Navon, Tel Aviv)

L’administration Obama règlerait-elle ses comptes avant de laisser la place à Donald Trump et son équipe ?

En tout cas, les propos du secrétaire d’Etat américain hier, en faveur d’une solution à deux Etats au Proche-Orient, n’ont pas eu l’heur de plaire aux responsables israéliens. Quelques jours après l’adoption, par le Conseil de sécurité des Nations Unies, d’une résolution opposée à la politique de colonisation menée par l’Etat hébreu en territoires palestiniens occupés, John Kerry a en effet enfoncé le clou et déclaré : "Si le choix est celui d'un seul Etat, Israël peut être soit juif soit démocratique - il ne peut pas être les deux - et il ne sera jamais vraiment en paix". Des déclarations tardives qui montrent l’incapacité de l’administration américaine de relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens, de l’avis d’Emmanuel Navon, professeur de relations internationales à l’Université de Tel Aviv. Ecoutez-le au micro de Sandrine Blanchard.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !