1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Résultats serrés dans le Schleswig-Holstein

Les sociaux-démocrates et les Verts l’ont apparemment échappé belle dans le Schleswig-Holstein. Ce Land d’Allemagne du nord était appelé hier à renouveler son parlement régional à majorité rouge-verte, un scrutin-test pour la coalition gouvernementale. D’après les derniers résultats officiels provisoires, publiés par la Commission électorale, SPD et CDU sont au coude à coude. La CDU arrive en tête, avec 40,2% des suffrages exprimés, mais les sociaux-démocrates, crédités d’un peu moins de 39%, pourraient rester au pouvoir, s’ils reconduisent leur coalition avec les Verts. Pour cela, ils ont besoin de l’appui du parti de la minorité régionale danoise, traditionnellement proche du SPD. Les élections au Sch

Soulagement au SPD (Heide Simonis, au centre)

Soulagement au SPD (Heide Simonis, au centre)

leswig font les grands titres des journaux allemands, mais de façon un peu décalée ce matin...

Contrairement aux résultats publiés par la Commission électorale aux alentours de minuit, la plupart des journaux annoncent en effet... la victoire des chrétiens-démocrates et un revers du SPD. La raison de ce décalage est simple : la plupart des rédactions allemandes ont bouclé leur journal après les premiers résultats partiels, qui donnaient effectivement les sociaux-démocrates perdants, des résultats relativisés par les chiffres donnés plus tard dans la soirée, après dépouillement des derniers bulletins, qui, cette fois, ont fait la différence.

En première page des journaux, on voit donc la mine déconfite de Heide Simonis, ministre-présidente SPD de la région, et le leader de la droite, le pouce levé en signe de victoire. Même topo dans les commentaires.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung, d’obédience plutôt conservatrice, analyse la chute du SPD, qui perd presque 5 points par rapport aux dernières élections du Schleswig, comme une défaite personnelle de Heide Simonis, ancienne ministre des Finances, qui a passé cinq ans à la tête du Land au plus fort endettement par habitant. Ceci dit, la FAZ estime que les résultats de la CDU sont loin d’être brillants, pour un parti dans l’opposition depuis 17 ans au parlement régional. Un résultat mitigé de mauvais augure pour les conservateurs de Rhénanie du nord-Westphalie, autre Land appelé aux urnes dans quelques semaines.

Pour die Welt, ces élections sont malgré tout une victoire d’Angela Merkel, la tête de file de la CDU. Quant aux Verts, explique le journal, ils ont payé la rançon de l’affaire des visas qui entache le ministre des Affaires étrangères, Joschka Fischer.

Quoiqu’il en soit, la tageszeitung de Berlin se félicite de l’échec cuisant du NPD, le parti néonazi, qui n’a pas franchi la barre des 5% et ne sera pas représenté au nouveau parlement régional. Le journal publie une interview avec Franz Walter, un politologue qui analyse , le net recul de la coalition rouge-verte, qui a déjà essuyé deux défaites aux élections régionales de Saxe et du Brandebourg, et la progression de la CDU comme une preuve de plus que les électeurs sont désorientés politiquement. Pour la taz, ça y est, la course à la chancellerie a bel et bien commencé.

  • Date 21.02.2005
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9ep
  • Date 21.02.2005
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9ep
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !