Réconcilation entre le Hamas et le Fatah | Vu d′Allemagne | DW | 29.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Réconcilation entre le Hamas et le Fatah

Le Fatah et le Hamas veulent signer un accord qui prévoit la formation d’un gouvernement de transition et l’organisation d’élections présidentielle et législatives d’ici un an.

default

Les Palestiniens de Gaza ont célébré la réconciliation jeudi soir

Palästinenser Präsident Mahmud Abbas Rede in Ramallah

Mahmoud Abbas doit rencontrer mercredi au Caire Khaled Mechaal, le chef en exil du Hamas

« Le mariage de l'année », peut-on lire en Une La Tageszeitung. Le journal alternatif ne fait pas référence au mariage du prince William et de Kate Middelton en Grande-Bretagne, mais à la réconciliation entre les deux mouvements palestiniens rivaux, le Hamas et le Fatah. Le quotidien publie en première page un montage photo sur lequel on peut voir le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas tout sourires, au milieu d'un grand cœur noué par un keffieh palestinien en guise de ruban.

Le Hamas et le Fatah, opposés depuis la prise de la bande Gaza par le Hamas il y a quatre ans, ont plus d'une fois failli se lancer dans une guerre fratricide, rappelle la Süddeutsche Zeitung. Mais aujourd'hui, après des années de division et après l'échec des pourparlers de paix avec Israël l'année dernière, les deux mouvements misent sur la reconnaissance d'un Etat palestinien par l'assemblée générale des Nations Unies en septembre prochain. Et sans une union du Hamas et du Fatah, qui dirigent les deux parties du futur Etat, cet espoir n'est qu'une illusion.

Hamas plündert Gaza

En 2007, le Hamas avait pris par la force le contrôle de la bande de Gaza

Les deux camps espèrent obtenir des avantages de cet accord, analyse die Welt. Le Hamas a transformé la bande de Gaza en prison à ciel ouvert dans laquelle rien ne prospère. Son grand sponsor, la Syrie, a actuellement d'autres problèmes à régler. Des élections pourrait donc apporter au Hamas une nouvelle légitimité politique, y compris en Cisjordanie. Le Fatah a utilisé la période de division pour consolider des structures étatiques en Cisjordanie. Avec en plus de cela une modeste croissance économique, le Fatah peut espérer servir de modèle pour ses frères de la bande de Gaza.

L'accord entre le Hamas et le Fatah n'est pas encore signé et sa réussite n'est pas assurée, estime la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Toutefois, c'est un signe positif que les deux mouvements tentent à nouveau, avec l'aide de l'Egypte, de se réconcilier sur le plan politique et d'organiser des élections. La tentative d'affaiblir le Hamas, qui avait gagné les élections en 2006, en l'isolant sur la scène internationale, a été un échec flagrant. Si on n'implique pas le mouvement radical et ses partisans, il n'y aura ni d'Etat palestinien, ni de paix avec Israël.

Auteur : Aude Gensbittel
Edition : Elise Cannuel

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !