Qui sont les salafistes ? | Allemagne | DW | 13.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Qui sont les salafistes ?

Début mai, des heurts ont eu lieu à plusieurs reprises en Allemagne entre une organisation d’extrême droite, Pro-NRW, et des islamistes. Ceux-ci se réclament du salafisme. Explications.

Drapeau appelant au jihad lors d'une manifestation début mai, à Bonn

Drapeau appelant au jihad lors d'une manifestation début mai, à Bonn

Le salafisme n’est pas un mouvement monolithique, plusieurs mouvances sunnites revendiquent pour elles cette appellation. Rauf Ceylan, professeur de religion islamique à Osnabrück, dans le nord-ouest de l’Allemagne, définit ainsi leur base commune :

« Ils propagent le vieil islam, "l’époque dorée" à leurs yeux, qui existait il y a 1.400 ans. Au cours des siècles, selon eux, les musulmans se sont éloignés de cet idéal, de l’authenticité. Et leur but est de rétablir l’islam originel. »

Bonn Pro NRW Salafisten Ausschreitungen

Les affrontements ont conduit à des interpellations dans plusieurs villes allemandes

Il est donc logique pour les salafistes de rejeter strictement toutes les évolutions sociales et religieuses des derniers siècles. Cependant, seuls quelques groupes radicaux parmi les salafistes prêchent la guerre sainte, ou jihad. En arabe, « as salafiyya » provient du mot « salaf », « prédécesseur » ou « ancêtre ». Rauf Ceylan explique ce qui rend cette mouvance extrémiste si attrayante pour certains :

« Une vie communautaire très étroite, comme une secte. Et plus on fréquente ces milieux, plus on intègre leurs structures, et plus les contacts avec le monde extérieur se réduisent au minimum. Deuxièmement, c’est la simplicité de leurs réponses aux questions d’un monde de plus en plus complexe. Troisièmement, le sentiment de faire partie d’un cercle d’élus par Allah. »

Depuis quelque temps, en Allemagne, les salafistes font de plus en plus parler d’eux en distribuant par exemple des exemplaires gratuits du Coran dans les centres-ville, mais aussi par des écrits et des vidéos de propagande. Certains salafistes sont prêts à recourir à la violence au nom du jihad, ce qui a surpris et choqué aussi bien les organisations musulmanes officielles d’Allemagne que la population.

Koran Verteilung in Wuppertal

Distribution de corans dans le centre de Wuppertal (ouest)

Ces derniers jours, les services de sécurité allemands ont arrêté plusieurs salafistes accusés de divers délits. Le ministère de l’Intérieur a annoncé désormais surveiller de très près tous les extrémistes religieux, à l'instar des extrémistes politiques de droite ou de gauche.

Auteurs : Klaus Dahmann, Philippe Pognan
Édition: Sandrine Blanchard

La rédaction vous recommande