1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"Qui est vraiment Syrien?"

Thomas de Maizière a plaidé pour une limitation dans le temps du droit de séjour - un an au lieu de trois- et pour un durcissement du droit au regroupement familial pour les réfugiés syriens.

Entre temps, Thomas de Maizière s'est rétracté, rapporte la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Mais l'initiative du ministre est justifiée et réaliste, estime le journal: le nombre de réfugiés, -un million cette année, est tellement élevé que l'on ne peut pas accueillir encore tous leurs parents.

Deutschland Bundestag Asylrechtsänderung Thomas de Maizière

Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière

Le ministre a envoyé un signal juste dont ont besoin les Allemands, tout comme les réfugiés et leurs pays d'origine.Le problème réside moins dans le très grand nombre de réfugiés, que dans le problème d'une immigration incontrôlée, souligne le quotidien de Francfort qui conclut par une question dubitative: " Qui est vraiment Syrien? "

La taz, die tageszeitung argumente de manière tout à fait opposée : "la proposition du ministre marque un tournant dans le débat sur le droit d'asile. Jusqu'ici, tous les partis établis, -Conservateurs, Sociaux -démocrates ou Verts- étaient d'accord sur le fait que la majorité des réfugiés resteraient durablement en Allemagne. Le ministre de l'Intérieur, lui, fait comme si le conflit syrien était un phénomène passager. Pourtant l'exemple de l'Afghanistan montre bien combien de temps une telle guerre civile peut durer !, souligne la taz.

Deutschland Flüchtlingspolitik Familien-Nachzug syrische Flüchtlinge

Réfugiés syriens à la frontière austro -allemande, à Passau en Bavière

C'est pourquoi il serait plus réaliste de vouloir enseigner rapidement l'allemand aux réfugiés et de leur fournir une qualification professionnelle, sans plus tarder. Celui qui attend des années pour le faire, quand il est clair qu'un retour au pays est hors de question, gâche à la fois la vie des réfugiés et les chances qu'ils représentent pour toute la société.", conclut le quotidien berlinois.

A Myanmar , victoire du LND aux législatives

La Ligne nationale pour la démocratie de l'opposante Aung San Suu Kyi, remporte les élections législatives de dimanche, les premières élections libres depuis 25 ans.

Myanmar Parlamentswahl Sieg Aung San Suu Kyi

Le parti LND de l'opposante et Prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi remporte la victoire aux législatives de dimanche

"Les généraux birmans ont élaboré un système constitutionnel sophistiqué prévoyant une démocratie „disciplinée„ relève le Tagesspiegel. Ils voulaient et peuvent toujours décider qui obtient quelle part de pouvoir. Ils ont certes laissé une marge de manoeuvre à l‘honorée septuagénaire Aung San Suu Kyi, mais ils ne lui laissent pas véritablement le pouvoir : car le poste de président, lui, sera attribué par le Parlement au printemps prochain. Cela ne plaît guère à Aung San Suu Ky. Mais au delà de tous les bras de fer personnels, avertit le quotidien de Berlin, le pays doit parvenir avant tout à une chose primordiale: faire la paix entre toutes les 135 ethnies du pays, sinon Myanmar risque de se désintégrer, quel que soit le parti à sa tête !"

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !