1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Archives Afrique

Qui est Uhuru Kenyatta ?

Uhuru Kenyatta est le nouveau président du Kenya. Fils du père de l'indépendance du pays, il est inculpé par la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité.

Issue d'une des familles les plus puissantes et les plus riches du Kenya, Uhuru Kenyatta a été présenté durant ce scrutin comme le candidat de l'ethnie majoritaire des Kikuyus. Il faut noter qu'Uhuru Kenyatta n'est autre que le fils Jomo Kenyatta que l'on considère comme le "père de l'indépendance" au Kenya.

Longue carrière politique

Comme son père Uhuru Kenyatta se lance en politique. En 1997, il se présente comme candidat à la députation dans l'ancienne circonscription de son père. Mais il est battu et il devra attendre 2002 pour remporter, dans cette même circonscription, sa première victoire électorale.

En 1999 il est nommé à la tête du Conseil du tourisme kényan, puis en octobre 2001 au Parlement et au gouvernement en tant que ministre des Communautés locales. En 2002, l'ancien président et autocrate Daniel arap Moi (1978-2002), successeur de Jomo Kenyatta le présente officiellement comme son dauphin et candidat de la Kanu (ex-parti unique) à la présidentielle de 2002. Une décision qui a l'époque a suscité un fort mécontentement au sein du parti. Mais il est battu par Mwai Kibaki.

Uhuru Kenyatta Finanzminister Kenia ARCHIVBILD 2011

Uhuru Kenyatta après son audition devant la CPI en 2011

Attendu à la Haye

Il devient alors le chef de l'opposition parlementaire avant de soutenir la réélection de son ex-adversaire à la présidentielle du 27 décembre 2007. La contestation et les violences suite au scrutin suscitent des soupçons à son égard. Il est par la suite accusé d'avoir alimentées ces violences. Il devient tout de même vice-Premier ministre et ministre des Finances dans le gouvernement de coalition formé par Raila Odinga. Mais en janvier 2012 une inculpation par la CPI pour crimes contre l'humanité contraint Uhuru Kenyatta à abandonner son portefeuille des Finances. Il conserve néanmoins son poste de vice-Premier ministre. Son procès devant la CPI devrait s'ouvrir le 9 juillet prochain. Il a promis d'être présent. Ce sera donc en tant que président qu'il se présentera devant la justice.

La rédaction vous recommande