1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Questions en suspens au Burkina...

Signe d’un retour à la normale, les banques et les stations essence ont rouvert. Ce jeudi le Premier Conseil des ministres post-coup d'Etat a toutefois été annulé. La raison officielle évoquée : la célébration de l’Aid.

Écouter l'audio 02:07

"Il n'y a pas une autre alternative que la disolution du RSP..." Kag Sanoussi

Mais sur le plan politique plusieurs questions restent en suspens notamment le sort des putschistes, l’avenir du Régiment de Sécurité Présidentielle, l'intégration ou non des candidats pro-Compaoré aux prochaines élections. Un "dialogue interne" est censé s'ouvrir prochainement pour y répondre.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué "le rétablissement dans leurs fonctions des autorités de transition tout en assurant que son représentant pour l'Afrique de l'Ouest, Mohamed Ibn Chambas, continuera à travailler avec les partenaires du Burkina pour soutenir les autorités

La population réclame la disolution du RSP

La population réclame la disolution du RSP

dans la préparation d'élections paisibles et transparentes. Initialement prévues le 11 octobre, ces élections devraient être repoussées de quelques semaines car le putsch a mis un coup d'arrêt à leur organisation.

Une radio pour la résistance

Dès les premières heures du coup d’Etat dirigé par le Général Gilbert Diendéré certains médias avaient également été réduits au silence à Ouagadougou. D’autres ont même été saccagés. C’est dans ce contexte tendu qu’est née l’initiative de créer une radio sans reconnaissance légale. La 108.0 Radio Résistance.

Pour certains analystes comme Kag Sanoussi, responsable de l’Institut International de Gestion des Conflits, ont peut tout de même déjà tirer des leçons des récents événements au Burkina. Cliquez sur l'image en haut pour écouter son analyse.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !