Quelle place pour l’Afrique dans la gouvernance mondiale ? | Arbre à palabre | DW | 18.07.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Quelle place pour l’Afrique dans la gouvernance mondiale ?

Avec plus d’un milliard d’habitants, 54 Etats soit 27 % des pays de l'Onu, l’Afrique veut une redistribution des cartes au sein des instances internationales. Cela est-il possible et qui va parler au nom du continent ?

default

L'Afrique veut désormais se faire entendre

Et la récente désignation de la Sud-africaine Nkozazana Dlamini-Zuma à la présidence de la Commission de l’Union africaine est perçue par de nombreux africains comme une illustration de cette Afrique qui entend désormais s’affirmer sur la scène internationale. Avec nous pour ce débat :

Le Professeur Honorat Aguessy, fondateur de l’Institut de développement et d’échanges endogènes (IDEE) et Président du Conseil mondial du panafricanisme et Philippe Hugon, spécialiste de l'Afrique à l'Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS).

L’arbre à palabre, c’est dans une présentation de Georges Ibrahim Tounkara

Écouter l'audio 25:00
Now live
25:00 min

" Le Nigeria étant instable, c'est l'Afrique du sud qui devrait parler au nom de l'Afrique "- Philippe Hugon

Audios et vidéos sur le sujet