1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Quel avenir pour la Catalogne?

La situation en Catalogne intéresse la presse allemande qui revient aussi sur le Brexit et le discours raté de Theresa May au Congrès des conservateurs de Manchester.

"Le chef du gouvernement de Catalogne dénonce l’inaction de l'UE", c’est sous ce titre que Der Spiegel revient sur la situation en Catalogne. Le journal relaie les propos du président séparatiste Puigdemont selon lesquels "des droits fondamentaux ont été violés en Catalogne" sans que l’UE réagisse vivement.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung évoque pour sa part l’option d’une éventuelle médiation. Alors que les dirigeants séparatistes menacent de proclamer l'indépendance dans les prochains jours malgré l'avertissement du roi d'Espagne, Madrid rejette toujours toute médiation tant que planera cette menace. Le gouvernement, relaie la FAZ "ne négociera rien d'illégal et ne cèdera pas au chantage."

Großbritannien Manchester Parteitag Konservative Theresa May (Reuters/P. Noble)

Le discours de Theresa May a été marqué par plusieurs incidents

May, un discours qui tourne au fiasco

Outre la situation en Catalogne, la presse se penche également sur le Brexit et le discours raté de Theresa May. Pour la Süddeutsche Zeitung "le discours de la Première ministre britannique aurait dû être un acte de libération. Mais il est devenue le symbole de sa faiblesse."Marqué par l’irruption d'un comédien lui tendant une feuille de licenciement, des quintes de toux, des lettres du slogan affiché sur la tribune qui s'effondrent... le discours a tourné au fiasco. Selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung Theresa May espérait pourtant avec cette intervention le soutien de son parti concernant sa politique sur le Brexit. Elle a donc tant bien que mal tenté de présenter sa vision des mois et années à venir, appelant son parti à faire bloc derrière elle et à dépasser ses divergences. 

La première ministre souhaitait également ainsi tourner la page de son revers électoral aux législatives de juin et affirmer son autorité sur ses ministres divisés sur les conditions de la sortie de l’UE. Un objectif loin d'être atteint donc. Mais même si ces mésaventures ont relancé les spéculations sur son départ anticipé du 10 Downing Street, pour la Süddeutsche Zeitung ce n'est pas toujours un discours qui décide de la survie politique.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !