1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Que faire des déchets électroniques ?

Le CEBIT, salon mondial du marché numérique, a ouvert ses portes à Hanovre. 4 000 entreprises de 68 pays exposent les dernières nouveautés technologiques. Que deviennent les appareils usagés ? Ils peuvent être recyclés.

default

On n'arrête pas le progrès : cet ordinateur de bord permet de consulter ses mails, d'obtenir des informations, d'écouter de la musique et même d'être guidé vers sa destination...

En 2008, 1,2 milliard de portable et 300 millions d’ordinateurs ont été vendus dans le monde. La durée de vie de ces appareils électroniques est courte. Ils sont vite dépassés par des modèles toujours plus rapides et plus performants. L’offre est toujours plus grande. Mais que faire de son ancien téléphone portable quand il est en fin de vie ? Réponse de Steffen Holzmann, directeur du projet Eco-IT pour l’association allemande « Aide pour l’environnement » :

« Un portable contient beaucoup de composants différents. Rien que dans le boîtier , il y a plusieurs matériaux, et puis il y a beaucoup d'électronique de petite taille, faite à partir de matériaux précieux comme le cuivre, l’or ou encore des matériaux rares comme l’iridium ou le cobalt. »

Ordinateurs d'occasion : cadeau empoisonné pour les pays du Sud

Elektroschrott Afrika

Les vieux appareils finissent souvent leur vie dans des décharges à ciel ouvert, un danger pour les habitants

Dans une tonne de portables usagés, il y a un kilo d'argent et 300 grammes d'or. Pourtant, l’objectif n’est pas tant de récupérer ces matériaux que de limiter la pollution provoquée par les appareils usagés. Depuis peu, l’Ouganda a interdit l’importation d’ordinateurs d'occasion à cause des risques de déchets toxiques. Car en Ouganda, il n'existe pas de système de recyclage. Autour de la capitale, Kampala, les déchets domestiques, électroniques et chimiques finissent tout bonnement à la décharge, à ciel ouvert. L’administration ougandaise pour l’environnement fait des contrôles réguliers de l’eau pour mesurer la contamination des eaux usées. C’est d'ailleurs pour cette raison que de nombreuses associations de protection de l'environnement réclament des constructeurs qu'ils reprennent les appareils en fin de vie pour les recycler. Mais éviter les déchets est quand même la meilleure solution. Steffen Holzmann:

« Si un portable est encore en état de marche, cela va sans dire qu’on peut le retrouver une deuxième fois et même une troisième fois sur le marché. Evidemment on préfère voir des portables qui ont plusieurs vies que de devoir les recycler. »

C’est donc à tout un chacun de se demander s’il est vraiment nécessaire de changer de portable ou d'ordinateur si souvent.

Auteurs : Sonila Sand, Anaïs Meyer, Marlin Schadomsky
Edition : Sandrine Blanchard, let