1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Que cherchent les shebabs en frappant Nairobi ?

L'attaque du centre commercial Westgate dure depuis 3 jours. Les shebabs, qui revendiquent cette opération, prouvent qu'ils peuvent encore frapper. Le professeur Lokoho décrypte pour nous les objectifs des islamistes.

L'assaut des forces kényanes se poursuit visiblement

L'assaut des forces kényanes se poursuit visiblement

Lundi 23 septembre, les autorités kenyanes annonçaient la fin imminente de l'opération lancée pour déloger le commando retranché dans le centre commercial avec des otages depuis le samedi précédent. Mais les tirs sporadiques qui émanaient du bâtiment ce mardi matin laissent penser que rien n'est encore gagné. Selon diverses sources, une partie du toit du centre commercial s'est effondrée ce mardi après un violent incendie.

À la mi-journée, la police kényane a annoncé sur le réseau Twitter qu'elle était en train de désamorcer des explosifs placés par le commando. Les islamistes somaliens shebab, qui revendiquent l'attaque, assurent pour leur part détenir encore des otages vivants.

Les shebabs toujours actifs

Depuis Genève, où il participe à une session spéciale du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU sur la Somalie, le représentant spécial de l'ONU pour la Somalie, Nicholas Kay, a appelé la communauté internationale à intensifier la lutte contre les insurgés islamistes somaliens. Le procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, a proposé de son côté son aide en vue de poursuivre les responsables de l'attaque.

Pour Alfred Shango Lokoho, professeur de géopolitique à la Sorbonne-Nouvelle (Paris 3), les shebabs cherchent par cette attaque, qui dure depuis samedi, à prouver qu'ils ont encore une force de nuisance mais pas seulement.

Écouter l'audio 02:07

"Les shebabs veulent non seulement semer la panique mais aussi montrer qu'ils sont toujours actifs"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !