1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Quatre militants tchadiens en prison

Au Tchad, à quelques jours de la présidentielle du 10 avril, quatre militants de la société civile se retrouvent en prison. Ils sont accusés de trouble à l'ordre public et de résistance à une décision de l'autorité.

Écouter l'audio 01:07

"Ce procès est beaucoup plus politique que juridique" (Frédéric Dainonet Jouhinet)

Au Tchad, à quelques jours de la présidentielle du 10 avril, quatre militants de la société civile se retrouvent en prison. Le vice-président de l'Union des syndicats du Tchad Younouss Mahadjir, la porte-parole de la coalition "Trop c'est trop" Céline Narmadji , le porte-parole du mouvement Iyina ("On est fatigués", en arabe local) Nadjo Kaina Palmer et le porte-parole de la coalition "Ça suffit", Mahamat Nour Ahmed Ibedou, vont comparaître le 31 mars. Ils sont accusés de trouble à l'ordre public et de résistance à une décision de l'autorité. Écoutez l'un des cinq avocats chargés de la défense des quatre prévenus, Frédéric Dainonet Jouhinet au micro de notre correspondant Blaise Dariustone.

Dans un communiqué, l'Union des syndicats du Tchad a appelé à une grève générale dans tout le pays à partir de demain, pour demander "la libération immédiate" des quatre leaders de la société civile.

Par ailleurs, des coupures d'Internet ont été signalées ce jeudi dans le pays.

Des militants tchadiens sont allés manifester devant l'ambassade de leur pays à Paris, en France. Ils ont réclamé la libération des 4 militants arrêtés à N'Djamena. Écoutez Abdelkarim Yacoub Koundougoumi, ci-dessus, activiste de la société civile représentant de la coalition Trop c'est trop. Il réclame leur libération mais aussi le retrait de la candidature d'Idriss Deby, au micro de Fiacre Ndayiragije.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !