1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Quatre lauréats pour le prix Nobel alternatif

Le prix « Right Livelihood », aussi appelé prix Nobel alternatif, récompense ceux qui améliorent les conditions de vie humaine à travers le monde. Comme la militante afghane des droits de l'Homme Sima Samar.

Sima Samar

Sima Samar

Le prix « Right Livelihood » a été décerné hier à Stockholm à la militante afghane des droits de l'Homme Sima Samar. Elle partage le prix avec l'association britannique Campaign Against Arms Trade, qui lutte contre le commerce des armes, et avec le politologue américain Gene Sharp, expert de la résistance non-violente aux dictateurs. Hayrettin Karaca, pionner du mouvement écologique en Turquie, a quant à lui reçu un prix honorifique.

L'auteur américain Gene Sharp prône la révolution non-violente

L'auteur américain Gene Sharp prône la révolution non-violente

Ils luttent contre les marchands d'armes et les dictateurs, contre les criminels de guerre et ceux qui détruisent l'environnement, écrit die tageszeitung. Selon le jury, ils ont trouvé « des solutions aux problèmes les plus urgents de notre époque », rapporte le quotidien, qui consacre une page entière aux quatre lauréats et à leurs actions.

La Süddeutsche Zeitung publie un portrait du militant écologiste turc Hayrettin Karaca. On le surnomme « le grand-père de la terre », mais cet homme de 90 ans est tout sauf un gentil vieillard. Il adore la provocation, quand elle peut servir sa cause. L'écologiste aurait de quoi s'offrir tout ce qu'il veut, mais il est fier de ne porter que de vieux vêtements usés et se vante de n'avoir rien acheté de nouveau depuis 10 ans. Hayrettin Karaca critique régulièrement la société de consommation et l'avidité de ses concitoyens. Il y a 20 ans, il a fait partie des initiateurs de la fondation Tema, qui lutte pour la préservation du climat et la reforestation. Sa devise : « La Turquie ne doit pas se transformer en désert. »

Titel: Türkische Umweltschützer Hayrettin Karaca Bereitstellungsfrist: Bis 13:00 Uhr (27.09.2012) Bildbeschreibung: Der als Alternativer Nobelpreis bekanntgewordene „Right Livelihood Award“ geht an den türkischen Umweltschützer und Mitgründer der Umweltbewegung TEMA Hayrettin Karaca. Schlagworte: Hayrettin Karaca, Umweltschützer Wer hat das Bild gemacht?: Stiftung TEMA Wer oder was ist auf dem Bild zu sehen?: Hayrettin Karaca Bildrechte: © TEMA

Le mouvement de Hayrettin Karaca a permis de replanter des milliers d'arbres en Turquie

Die Welt, de son côté, rend hommage à l'Afghane Sima Samar, médecin qui a su rester modeste malgré les nombreuses récompenses qu'elle a reçues. Sima Samar a fait beaucoup pour les femmes et les droits humains en Afghanistan. Malgré tout, la situation des femmes reste difficile dans le pays et l'égalité des sexes inscrite dans la constitution est purement théorique. Mais Sima Samar reste optimiste et rappelle que l'éducation, les infrastructures et le système de santé se sont déjà améliorés.

Ces personnes représentent ceux qui ne se laissent pas décourager, écrit le Nordbayerischer Kurier. Elles montrent aussi l'exemple à tous ceux qui seraient tentés de capituler, quand les choses ne s'améliorent pas. Elles donnent tort aux cyniques qui prétendent écrire l'histoire à coup de roquettes et de brutalité. Barack Obama, récompensé hâtivement par le prix Nobel de la paix, est en train de faire la guerre. Sima Samar panse les plaies des blessés. Lequel des deux est un véritable porteur d'espoir ?

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !