1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Quatorze candidats en lice

A un mois des élections couplées, présidentielle et legislatives, institutions et organisations de la société civile s'organisent pour que la journée du 11 octobre se déroule dans les meilleures conditions.

Écouter l'audio 01:39

"Ces élections historiques peuvent être gâchées si on ne fait pas attention" (CODEL)

Seize présélectionnés. Quatorze retenus finalement. Ainsi en a décidé le Conseil constitutionnel au Burkina Faso à un mois, jour pour jour, de l'élection présidentielle qui se déroulera le 11 octobre, en parallèle des législatives.

Djibril Bassolé, ancien chef de la Diplomatie a été écarté. Il faisait pourtant parti des favoris

Djibril Bassolé, ancien chef de la Diplomatie a été écarté. Il faisait pourtant parti des favoris

Deux proches de l'ancien président ont été écartés : Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères et Yacouba Ouédraogo, ancien ministre des Sports et Loisirs. La Cour s'est appuyée sur une loi électorale très controversée, votée en avril et rendant inéligibles tous ceux qui ont soutenu un changement inconstitutionnel.

Sur le terrain, l'organisation des élections se poursuit. Institutions et organisations de la société civile sont à pied d'oeuvre pour que tout se déroule dans les meilleures conditions le 11 octobre. Richard Tiéné, notre correspondant à Ouagadougou fait le point sur ces préparatifs. Ecoutez son reportage ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !