1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Quand les réformes s'ensablent l'herbe repousse

L'Assemblée générale de l'Onu et le sommet du G20 : les deux grands sujets de la semaine sont aussi les deux grands thèmes de la presse du jour.

default

Gaddafi vor UN-Vollversammlung

Mouammar Kadhafi, qui s'exprimait pour la première fois à l'Onu, a accusé les membres permanents du Conseil de sécurité d'avoir trahi les principes de la Charte

En Une de die Welt, on voit Kadhafi en train de déchirer une page de la charte des Nations-Unies. Mais le quotidien préfère s'attarder sur l'appel de Barack Obama à résoudre les problèmes du monde ensemble. Il faut saluer le fait qu'un pays qui reste encore la première puissance mondiale aspire à une communauté internationale. Mais ça ne peut pas fonctionner à sens unique. Jusqu'ici, le président américain a reçu peu de retours des pays auquel il a tendu la main, qu'il s'agisse de partenaires ou de cas plus compliqués. Lentement, on commence on commence à se demander aux Etats-Unis à quoi servent toutes les belles paroles s'il n'y a pas de résultats.

Obama vor den UN-Vollversammlung

Barack Obama a appelé à une ère du multilatéralisme

La Frankfurter Allgemeine Zeitung s'intéresse pour sa part au volet climatique. Le journal se rappelle l'année 1997. A l'époque, le Sénat américain refusait à - tenez-vous bien - 95 voix et zéro pour, d'approuver un accord climatique dans lequel les pays émergents et en développement ne seraient pas contraints à réduire leurs émissions de CO2. Conséquence : le protocole de Kyoto n'a pas été ratifié. Aujourd'hui, au Sénat, le dossier n'est toujours pas haut de la liste des choses urgentes à faire. Ainsi, quel sens aurait eu une annonce de réductions précises par Obama hier ? Ca lui serait retombé dessus ensuite.

De New-York à Pittsburgh : l'actualité c'est aussi le sommet du G20 qui s'ouvre aujourd'hui. La rencontre représente un tournant, estime la Kölnische Rundschau : les premiers mois il s'agissait de se concentrer sur la gestion de crise, maintenant le temps est venu de donner des impulsions politiques pour une économie durable. Les réformes commencées ne doivent pas s'ensabler.

G20 Gipfel in Pittsburgh USA 2009

Le sommet du G20 se déroule à Pittsburgh, en Pennsylvanie

Mais c'est justement ce que redoute la Tageszeitung. Le processus de régulation est encore en suspens. La dynamique politique risque de faiblir et alors l'herbe repoussera par-dessus la crise et les tentatives seront abandonnées. En tout cas, une chose est sûre pour la taz : ce que veulent les membres du G20, ce n'est pas restreindre les bénéfices au point de faire des grandes banques de petits établissements. Le capitalisme financier reste intact… il est juste un peu ralenti.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !