1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Quand l'Algérie « panse » sa décennie noire

Dans « Algérie année 0 », l'artiste-peintre Dalila Dalléas Bouzar revient sur la guerre civile dans l'Algérie des années 1990.

Copyright: Dalila Dalléas Bouzar

Dalila Dalléas Bouzar

« Ce n’est pas parce que je suis algérienne que je dois nécessairement, en tant qu’artiste, traiter de l’histoire de mon pays ».Et pourtant, c’est bien ce que fait Dalila Dalléas Bouzar dans son livre: « Algérie année 0 ou quand commence la mémoire ». Elle y publie des dessins en rapport avec deux chapitres douloureux du passé algérien : la guerre d’indépendance et ce qu’on appelle la décennie noire, c’est-à-dire la guerre civile qui a sévi dans les années 1990. Dalila Dalléas Bouzar vit aujourd’hui à Berlin.

Née en 1974 en Algérie, à Oran, elle a grandi en France. Le père de Dalila Dalléas Bouzar avait 20 ans pendant la guerre d’Algérie. Sa fille a déjà vu, enfant, les photos de son père en uniforme – mais elle n’en sait pas plus. Et comme ses frères et sœurs, elle n’a pas posé de questions.

C’est un film documentaire consacré à la guerre civile qui l’a finalement amenée à se pencher sur l’historie de l’Algérie. Pour combler les lacunes de la mémoire, Dalila Dalléas Bouzar a ensuite cherché des photos. Elle n’en a pas trouvé beaucoup, ou alors c’était toujours les mêmes. Elle les a ensuite retravaillées sous forme de dessins. Le style est sobre, les traits de crayons sont visibles, les scènes souvent incomplètes. On y voit le visage coiffé d’un béret d’un jeune homme près à partir au combat, deux soldats s’attaquant à une femme nue, un chien dévorant un cadavre. Il souvent difficile d’identifier l’agresseur et la victime - et même la période historique. Son travail est une réflexion sur la violence.

« Algérie année 0 ou quand commence la mémoire », publié aux éditions Barzahk.

Après Berlin et Alger, les dessins de Dalila Dallés Bouzar sont exposés jusqu’au 27 octobre en France, à la médiathèque de Vitry sur Seine. Du 1er novembre au 23 décembre, ils font partie de l’exposition« Amnésia » à la galerie Karima Célestin à Marseille.

Découvrez les œuvres de Dalila Dallés Bouzar sur internet :

http://www.daliladalleas.com/blog/?page_id=4

Écouter l'audio 12:36

Ecoutez le Forum des Cultures

Audios et vidéos sur le sujet