1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Quand Kadhafi coopérait avec les services secrets occidentaux

Des documents découverts à Tripoli par Human Rights Watch montrent que la CIA américaine et le MI6 britannique avaient développé une coopération poussée avec les services de renseignement libyens dans les années 2000.

default

La CIA aurait livré des présumés terroristes au régime libyen

Les documents couvrent apparemment une période postérieure à 2004, qui coïncide avec le retour en grâce du colonel sur la scène internationale. L'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) évoque notamment une lettre rédigée dans un style amical, adressée par un responsable de la CIA à Moussa Koussa, l'ancien chef des services secrets libyens. Un homme loin d'être fréquentable, à en croire Peter Bouckaert de Human Rights Watch :

« C'est une confirmation et c'est assez embarrassant, à la fois pour la CIA et pour le MI6, de voir leurs relations privilégiées avec Moussa Koussa dévoilées ainsi au public, alors que c'est un homme qui a du sang sur les mains. »

Ex-Geheimdienstkoordinator Bernd Schmidbauer

Bernd Schmidbauer a dirigé les services allemands du renseignement, de 1991 à 1998

Moussa Koussa était devenu en 2009 le ministre des Affaires étrangères du régime Kadhafi. Il est actuellement réfugié au Qatar, après sa défection le 30 mars dernier.

Les documents trouvés par HRW dans un bâtiment gouvernemental à Tripoli font état de plusieurs présumés terroristes livrés par la CIA au régime du colonel Kadhafi, sous l'administration de l'ancien président américain George W. Bush. Parmi eux, un militant islamiste, Abdelhakim Belhadj, devenu il y a quelques jours le chef des forces révolutionnaires à Tripoli.

L'Allemagne aussi ?

Certaines lettres prouvent par ailleurs que des agents britanniques livraient des informations sur l'opposition libyenne en exil au régime de Mouammar Kadhafi.

Le journal allemand Bild am Sonntag révèle enfin que les services de renseignements allemands ont reçu des informations fournies par la Libye. C'est l'ancien coordinateur des services secrets Bernd Schmidbauer qui l'affirme, précisant qu'il s'agissait d'informations devant permettre de garantir la sécurité de l'Allemagne, mais que jamais Berlin et Tripoli n'avaient mené d'actions communes.

Auteur : Sébastien Martineau (avec AFP, dapd, Reuters)
Edition : Mulay Abdel Aziz

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !