1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Psychose chez les Ivoiriens un an après l'attaque terroriste de Grand-Bassam

Le 13 mars 2016, la Côte d‘Ivoire était frappée par un attentat terroriste qui a fait 19 morts et une trentaine de blessés. Malgré le soutien de l'Etat ivoirien, les survivants vivent dans la peur.

Écouter l'audio 02:03

"Le moindre bruit de pétard crée la débandade" (Hôtelier de Grand-Bassam)

Des assaillants lourdement armés avaient mené une offensive le 13 mars 2016, il y a un an jour pour jour, sur la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam, à une trentaine de kilomètres d’Abidjan. Les plages étaient pleines de monde ce jour-là. Le bilan officiel est de 19 morts dont trois éléments des forces spéciales et 33 blessés. La mairie de Grand-Bassam a placardé des affiches dans la ville incitant les habitants à s'habiller en blanc pour rendre hommage aux "martyrs". Un an après, le souvenir est encore présent chez les victimes. Julien Adayé, notre correspondant à Abidjan, en a rencontré quelques-unes. 

 

Cliquez sur l'image pour écouter son reportage

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !