1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Projet de résolution sur l'Irak

La presse allemande commente abondamment le projet de résolution modifié que les Américains ont présenté au conseil de sécurité de l'Onu. Un projet qui, malgré les concessions de Washington, reste insuffisant aux yeux de beaucoup d'éditorialistes pour garantir un véritable transfert de souveraineté en Irak.

Conseil de sécurité de l'ONU

Conseil de sécurité de l'ONU

Pas de doutes, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung , le président américain a tiré une leçon de ses erreurs et désire à présent une légitimité internationale pour le nouveau départ de l'Irak. Il a même fixé un terme au mandat des troupes d'occupation internationales. Une décision qui ne manquera pas de lui apporter quelques avantages sur le plan intérieur. L'idée d'un retrait des troupes, même futur, devrait plaire aux électeurs américains.

Avec leur nouvelle version de projet de résolution, les Etats-Unis montrent qu'ils font des efforts pour atteindre un consensus, écrit le Handelsblatt . Car après tout ils acceptent maintenant une limite dans le temps pour la présence de leurs troupes. Mais il ne faut pas croire pour autant que Washington est prêt à tous les compromis. Pour pouvoir devenir une démocratie, l'Irak a besoin du soutien international, poursuit le quotidien économique de Düsseldorf. Ce qui présuppose une résolution non équivoque, qui ne laisse aucune place à l'interprétation. La fin des négociations est encore loin, conclut le journal.

Selon la Süddeutsche Zeitung , pendant longtemps le gouvernement américain a regardé l'ONU comme un étudiant en médecine regarderait un guérisseur miraculeux. Les remèdes plutôt doux et idéalistes des Nations Unies semblaient hautement suspects à l'administration Bush. Mais à présent, poursuit le journal de Munich, après que Washington a passé un an à tenter de faire des bienfaits en Irak et que son patient est moribond, l'organisation mondiale doit faire des miracles et tirer le pays d'une situation désespérée. Tant que les Nations Unies ont l'impression de pourvoir aider même un tant soi peu le patient irakien, alors elles doivent le faire. Mais elles doivent aussi montrer clairement qui est responsable de la situation actuelle en Irak, conclut le quotidien.

Pour la Frankfurter Rundschau , si le projet de résolution présenté par les Américains comporte quelques améliorations par rapport à sa première version, Washington reste toutefois borné sur plusieurs points essentiels. Le texte de résolution contient tant de restrictions quant à la souveraineté irakienne, poursuit le journal de Francfort, que l'adopter sous sa forme actuelle reviendrait à dégrader le conseil de sécurité de l'ONU au rang de larbin de l'administration Bush.

  • Date 03.06.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hf
  • Date 03.06.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hf
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !