1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Projet de résolution américano-britannique sur l'Irak

Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont présenté hier un projet de résolution sur l'Irak devant le Conseil de sécurité de l'Onu. Projet qui prévoit un transfert "total" de souveraineté à Bagdad le 30 juin, mais aussi un mandat d'un an pour les forces d’occupation étrangères. Pour les éditorialistes des journaux allemands, il s’agit d’un pas dans la bonne direction, toutefois les commentaires restent très sévères vis-à-vis de George W. Bush.

Conseil de sécurité des Nations Unies (octobre 2002)

Conseil de sécurité des Nations Unies (octobre 2002)

Pour la Frankurter Allgemeine Zeitung, la conclusion s’impose d’elle-même : d’énormes progrès sont nécessaires dans les semaines à venir pour que le transfert de pouvoir du 30 juin ne se termine pas en fiasco. Sans amélioration de la sécurité sur place, le nouveau départ politique et la reconstruction économique n’iront pas bien loin. C’est pourquoi les insurgés sont en position de force, poursuit le journal de Francfort, et c’est aussi pourquoi les autorités d’occupation font des compromis difficiles pour satisfaire tantôt les sunnites et tantôt les chiites. Lentement, la coalition s’est rendue compte que ces compromis étaient du domaine du possible. Il est maintenant temps pour elle de reconnaître qu’un transfert de souveraineté ne se fait pas au compte-goutte et que les troupes étrangères devront rester en Irak encore un certain temps. Et pour Washington, cela revient à admettre enfin que l’aide des Nations Unies ne serait pas de trop, conclut le quotidien.

Si George W. Bush est honnête envers lui-même, alors il doit reconnaître qu’il a créé en Irak une situation dans laquelle tout le monde est perdant, écrit le Handelsblatt. Pourtant le président américain continue à se conduire comme si quelques petits changements de caps et une meilleure stratégie marketing allaient résoudre tous les problèmes d’Irak, poursuit le quotidien économique. En tout cas c’est ce qui ressort du projet de résolution présenté par les Etats-Unis au conseil de sécurité de l’ONU. Un projet qui se contente de maintenir une fiction : celle que les Etats-Unis ne sont pas complètement enlisés en Irak. En vérité, conclut le journal, toute chance de victoire a définitivement disparu pour Bush.

Pour la Süddeutsche Zeitung, alors que les Etats-Unis considéraient jusqu’à présent le conseil de sécurité comme une institution dont on pourrait bien se passer, ils se pressent aujourd’hui à sa porte pour obtenir le plus vite possible une nouvelle résolution sur l’Irak. Mais les Américains n’arriveront à convaincre les Nations Unis que s’ils font de véritables compromis, poursuit le journal de Munich. Le texte sera étudié dans les moindres détails, pour s’assurer que Washington ne cherche pas à tirer secrètement les ficelles une fois le transfert de pouvoir accompli. Il faut donc s’attendre à de longues et difficiles négociations, conclut le quotidien.

  • Date 25.05.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hl
  • Date 25.05.2004
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9hl
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !