1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Procès RSP : le tribunal militaire confirme sa compétence

Le procès des militaires accusés d'avoir préparé la libération par la force de présumés auteurs du putsch manqué de septembre 2015 se poursuit ce vendredi au Burkina. Les inculpés sont en majorité des ex-membres du RSP.

Écouter l'audio 02:09

'Des violations de la Constitution ne peuvent pas être régularisées' (avocat)

Le procès des 27 militaires qui projetaient en 2015 de libérer des collègues emprisonnés après un putsch raté, a repris jeudi à Ouagadougou. Ces 27 militaires ainsi que deux civils qui figurent également parmi les accusés sont poursuivis pour deux chefs d'inculpation: «détention illégale d'armes et de munitions de guerre et association de malfaiteurs». Ils risquent  la peine capitale. 

Pour les avocats de la défense, les infractions pour lesquelles les ex-militaires sont poursuivis n'ont aucun rattachement avec le tribunal militaire. Mais ce dernier a confirmé jeudi sa compétence à juger l'affaire. 

Les précisions ci-dessus de notre correspondant à Ouagadougou, Richard Tiéné. 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !