Procès pour fraude fiscale dans le scandale du Liechtenstein | Allemagne | DW | 18.07.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Procès pour fraude fiscale dans le scandale du Liechtenstein

Premier procès dans le cadre d'un vaste scandale de fraude fiscale vers le Liechtenstein. Un scandale qui avait, notamment, conduit à l’inculpation de Klaus Zumwinckel, ancien patron de la poste allemande

default

Le fisc soupçonne 700 contribuables allemands de fraude fiscale

Elmar Schulte n'est que le premier d'une longue liste que le tribunal de Bochum, ville de l'ouest de l'Allemagne, souhaite épingler. Cette fois, le parquet s'est montré clément : deux ans avec sursis pour cet promoteur immoblier qui a tout de même dissimulé la coquette somme de 11 millions d'euros au Liechtenstein, cela peut paraître relativement peu. Cela s'explique par la « bonne volonté » de l'accusé, qui, dès le début, a coopéré avec la justice et s'est reconnu coupable. Il a déjà rendu 7,6 millions d'euros au fisc et doit par ailleurs contribuer au financement d'institutions sociales pour un montant similaire, dans un délais de trois mois.

Fürstentum Liechtenstein Verdacht der Steuerhinterziehung

La principauté de Liechtenstein, un paradis fiscal

En tout, ce sont 700 contribuables allemands qui sont soupçonnés de fraude fiscale par le tribunal de grande instance de Bochum. Le scandale a été révélé au début de l'année par des données bancaires confidentielles. Données que les services secrets allemands ont achetées à l'informateur qui les avait volées pour plus de 4 millions d'euros et qui concernent des ressortissants de toute l'Europe.

Deutschland Post Klaus Zumwinkel

L'éminence jaune est soupçonné d'avoir placé plusieurs millions d'euros au Liechtenstein

L'affaire a notamment conduit à la perquisition de la villa et du bureau de Klaus Zumwinkel, l'influent ex-patron désormais de la Deutsche Post qui a ensuite été inculpé. Un an auparavant, celui que les Allemands surnommaient l'éminence jaune, à cause de la couleur emblématique de la poste, avait déjà provoqué un scandale en empochant 5 millions d'euros au terme d'une opération boursière très contestée. Cette fois-ci, il a démissionné. Le parquet de Bochum n'a pour l'instant pas donné d'indication quant à la date de la tenue de son procès.

Entretemps, 200 perquisitions ont été menées, 350 enquêtes sont en cours et plus de 400 suspects en attente d'interrogatoire… des chiffres qui donnent le vertige, sans compter les fraudeurs pénitents, qui pour éviter des poursuites judiciaires, se dénoncent eux-mêmes, avant que les autorités ne soient à leur trousse. Jusqu'à présent, 110 millions d'euros ont été versés au fisc allemand par des personnes qui avaient avoué avant même que l'enquête ne soit terminée.





  • Date 18.07.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Eenf
  • Date 18.07.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/Eenf