1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Presseschau

A l'occasion des élections européennes et locales en Grande-Bretagne, les journaux s'intéressent à la crise politique qui ronge le pays. Les 20 ans de Tiananmen font également la Une des quotidiens aujourd'hui.

default

Le Premier ministre britannique, Gordon Brown, "traverse une passe très difficile" titre die Welt : en plus du scandale des notes de frais, deux femmes le quittent. Deux ministres: Hazel Blears, ministre des Communautés et des Collectivités locales et Jacqui Smith, ministre de l'Intérieur. Cela faisait longtemps que l'île n'avait pas connu un gouvernement aussi faible. Les scrutins d'aujourd'hui vont donner une bonne leçon à Gordon Brown mais pas seulement. Car le fait que deux ministres choisissent de démissionner à la veille d'une débâcle électorale équivaut pratiquement à disqualifier le parti travailliste dans son ensemble.


Gordon Brown


Selon la Frankfurter Allgemeine Zeitung des élections anticipées sont inévitables. Ce serait une démarche logique face à la perte d'autorité du gouvernement Brown et face au scandale des notes de frais. Mais, si les résultats des élections européennes et communales sont aussi mauvais que le prédisent les sondages et si les scrutins se soldent par une débâcle complète du parti travailliste, même des élections anticipées ne suffiront pas à donner un nouveau souffle à Gordon Brown. En temps de crise, la Grande Bretagne a besoin d'un gouvernement qui dirige, pas d'un gouvernement qui dépérit.


Studentenprotest auf dem Platz des himmlischen Friedens


Les 20 ans de la répression des manifestations sur la place de Tiananmen font la Une de la Lausitzer Rundschau. Ce qui semblait, pendant quelques semaines, être le début d'un nouveau chapitre de l'histoire de la révolution chinoise s'est terminé en bain de sang. En Chine, la commémoration de cet évènement constitue un crime. A première vue, la répression a donc symbolisé une grande victoire pour les détenteurs du pouvoir. Mais il est clair que cet énorme pays ne pourra pas être gouverné éternellement de cette manière. Car une société moderne et performante qui veut perdurer doit être ouverte et transparente, estime le quotidien.


20 Jahre nach blutigem Massaker China

Avec le massacre de 1989, écrit Die Tageszeitung, le parti communiste chinois n'a remporté une victoire que sur le court terme. Et il semble le savoir lui-même d'ailleurs. Si ce n'était pas le cas, il parviendrait à s'accommoder des évènements de l'époque avec bien plus d'assurance. Au lieu de cela, le régime préfère bloquer des services internet comme Hotmail ou Twitter pour faire comme si le massacre n'avait jamais existé parce qu'il sait qu'il a des cadavres dans le placard et qu'il ne peut pas se reposer sur ses propres arguments. Tôt ou tard pourtant,  les réformateurs n'auront pas le choix: ils devront se confronter au passé douloureux du pays.




default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !