1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Prendre une (bonne) décision

Au menu des édito ce matin : l’énergie atomique et le sida en Allemagne, ainsi que la drogue au Mexique. 72 cadavres avaient été retrouvés hier dans une ferme mexicaine non loin de la frontière des Etats-Unis.

default

L'énergie nucléaire, pour combien de temps encore?

Pour combien de temps encore l'Allemagne produira-t-elle de l'énergie nucléaire ? C'est la question que se pose la Frankfurter Allgemeine Zeitung ce matin. Une question loin d'être résolue d'après le journal car elle divise le parti au pouvoir, la CDU. Le consensus « l'atome aussi longtemps que possible » ne fait plus l'unanimité. C'est pour cela que la chancelière privilégie une politique climatique à une politique énergétique, explique la FAZ, faisant ici référence à l'appel fait hier par Angela Merkel aux entreprises allemandes à contribuer au développement des énergies renouvelables. La réduction de 40% des émissions de gaz à effets de serre d'ici 2020 est devenu l'objectif numéro 1 de la chancelière. Tout cela coûte de l'argent et Angela Merkel compte bien sur sa nouvelle taxe sur le combustible nucléaire, qui devrait rapporter 2,3 milliards d'euros dès l'an prochain, note le quotidien. Dès lors, elle a besoin de l'énergie atomique. Et l'on revient à la question de départ : pour combien de temps encore ?

Deutschland Musik Prozeß Nadja Benaissa Urteil

Nadja Benaissa condamnée pour avoir contaminé un partenaire du sida

La Frankfurter Rundschau s'intéresse quant à elle à la condamnation à deux ans de prison avec sursis de la chanteuse Nadja Benaissa pour avoir transmis le virus du Sida à un partenaire sexuel à qui elle avait tu sa séropositivité. Elle n'est pas la seule coupable, affirme le journal. Tout partenaire sexuel est aussi responsable d'évoquer la possibilité de mettre un préservatif avant la relation – surtout dans un tel milieu de stars, où l'on change facilement de partenaire sexuel. Attention danger, prévient la Frankfurter Rundschau : La femme n' est pas forcément la coupable, et l'homme la victime. Surtout, ce procès a montré à quel point le sida est encore tabou dans nos sociétés. Nadja Benaissa a avoué qu'elle n'osait pas en parler à ses partenaires – par peur d'être stigmatisée. Là aussi, la responsabilité doit être partagée, soutient le quotidien. C'est le rôle de l'Etat de protéger ses citoyens séropositifs de l'exclusion et de la honte.

Mexiko Drogenkrieg

La drogue au coeur d'un commerce mafieux au Mexique

Enfin, la Süddeutsche Zeitung revient sur le massacre de 72 immigrés clandestins par un gang de la drogue au Mexique. Et ça s'est passé dans un pays qui accueille des millions de touristes chaque année, qui a une croissance économique de plus de 4% et des investissements du monde entier, dénonce le journal, qui rappelle que 30 000 personnes sont décédées au Mexique depuis 2006 à cause de cette « guerre de la drogue ». Mais rien ne changera tant qu'il y aura des consommateurs riches, en demande de cocaïne à New-York, Madrid ou Berlin, affirme la Süddeutsche Zeitung. Les milliards investis dans la guerre contre les mafias devraient plutôt être dépensés dans la recherche, la prévention, et même l'achat de drogue sous contrôle étatique. Le journal de conclure : les 72 morts de Tamaulipas sont un symbole de l'échec non pas du Mexique, mais du monde entier.

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Mireille Dronne

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !