1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne magazine

Premiers pas vers la Shoah

75 ans, déjà, que l'Allemagne ouvrait pour de bon l'une des pages les plus sombres de son histoire avec un pogrom antisémite orchestré par les nazis // Retour sur les missions de la Cour constitutionnelle allemande.

default

Magasins détruits à Magdebourg, dans l'est de l'Allemagne

Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 eu lieu ce que les nazis appelèrent la "nuit de cristal" en référence aux vitres qu'ils firent voler en éclats, dans les magasins, dans les appartements, dans les synagogues. Les autorités allemandes ont préféré remplacer ce terme par celui de pogrom. Le résultat est le même : attaque, pillage, meurtres. Au plus tard à partir de cette date, la communauté juive est officiellement prise pour cible par le régime hitlérien. La suite se passe et souvent se termine dans les camps de concentration et d'extermination. Notre correspondante à Berlin, Audrey Parmentier nous emmène voir l'exposition « Es brennt ! », « Au feu ! ». Une exposition organisée conjointement par le centre de documentation topographie de la terreur, le mémorial aux juif assassinés d'Europe et le Centrum Judaicum.

De l'importance d'une Cour constitutionnelle

On ne peut pas refaire l'histoire. Mais avec ces évènements en tête et le recul, on comprend encore mieux la valeur et l'importance que revêt, dès sa création, une institution comme la Cour constitutionnelle allemande. Nous y reviendrons en deuxième partie d'émission.

Écouter l'audio 12:36

Le pogrom de 1938, les missions de la Cour constitutionnelle

Audios et vidéos sur le sujet