1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Premiers pas à l’université

Nouveau à l’université ? Des difficultés pour choisir une filière, entre numerus clausus et frais de scolarité ? Quelques conseils ci-dessous, classés par ordre alphabétique.

default

Admission et formalités d’entrée

Pour pouvoir étudier en Allemagne, il faut s’informer tôt, dans son pays d’origine, sur les formalités d’entrée sur le territoire. C’est le bureau des relations internationales de l’université qui vérifie si les conditions sont remplies, par exemple, si le candidat possède un diplôme de fin d’études secondaires, reconnu en Allemagne. Si ce n’est pas le cas, il existe un cours de mise à niveau pour les étrangers, le Studienkolleg. L’Office allemand des échanges universitaires (DAAD) peut vous renseigner sur les formalités, les connaissances linguistiques requises et les papiers à présenter. Attention : tous les documents doivent être certifiés, ce qui signifie qu’ils doivent être traduits par des traducteurs assermentés.

Aides financières

Ausbildungsförderung BAföG

Formulaire pour obtenir le BaFöG

Les étudiants étrangers non boursiers doivent prouver qu’ils sont en mesure de financer leurs études, du moins pour la première année. Environ 8.000 euros doivent être versés sur un compte. Les aides publiques ne sont accessibles que pour les étudiants allemands ou européens. Ceux dont les parents ne peuvent pas financer les études peuvent demander une bourse appelée BaFöG. En cas de détresse financière, il est possible de s’adresser aux œuvres universitaires ou aux associations confessionnelles universitaires.

Conditions d’admission

Certaines filières sont très demandées et ouvertes à un nombre limité d’étudiants. Pour les études de médecine, par exemple, c’est la note obtenue au baccalauréat qui ouvre ou non la porte à une place. Dans la plupart des cas, il faut présenter une candidature dans l’université où l’on souhaite étudier. C’est elle qui renseigne sur les éventuelles conditions d’admission. Pour multiplier ses chances, le mieux est de postuler dans plusieurs universités. Les dossiers des étudiants étrangers sont traités par le bureau des relations internationales de chaque université. Si vous souhaitez postuler à plusieurs endroits, vous pouvez envoyer plusieurs dossiers groupés au service des candidatures internationales Assist, qui vérifie si les conditions d’admission sont remplies et transmet le dossier aux établissements demandés.

Cours d’allemand (connaissances linguistiques)

Deutschunterricht

Le difficile apprentissage de la langue allemande

Les candidats aux études en Allemagne qui ne choisissent pas un cursus international doivent pouvoir justifier de leurs connaissances linguistiques. Il existe différents tests, par exemple le Deutsche Sprachprüfung für den Hochschulzugang ausländischer Studienbewerber (DSH). Ce « test d’allemand pour les étrangers candidats à l’enseignement supérieur » se passe auprès de l’établissement choisi. On peut aussi passer, dans son pays d’origine, le test d’allemand langue étrangère (TestDaF). Les anciens élèves d’écoles allemandes ou titulaires de diplôme de l’Institut Goethe sont dispensés de test.

Dual Career Service

Pour attirer les meilleurs scientifiques du monde, les instituts de recherche doivent multiplier leurs atouts. De nombreuses universités allemandes proposent non seulement des services de garde d’enfant, mais se chargent aussi de trouver un emploi pour le conjoint. Celui-ci peut soit obtenir un poste à l’université, soit dans une entreprise partenaire.

Etudes à distance

L’enseignement à distance est de plus en plus prisé, surtout pour les personnes qui travaillent. La seule université d’enseignement à distance reconnue se trouve à Hagen, dans l’ouest de l’Allemagne. Elle est spécialisée dans les cursus économiques. L’étudiant peut recevoir les documents de travail par la poste ou par courriel et est en contact permanent avec ses professeurs. Les filières sont également ouvertes aux candidats installés à l’étranger.

Etudes en alternance

Neuer Studiengang International Engineering

La FH propose un enseignement en alternance

Certains établissements d’enseignement technique (Fachhochschule) travaillent en coopération avec des entreprises et proposent un cycle d’études en alternance, c'est-à-dire qui allie études et expérience pratique. La double qualification théorique et pratique multiplie les chances de trouver un emploi à la sortie des études.

Etudier avec un handicap

Les œuvres universitaires ont un service spécial pour les étudiants handicapés. Certaines universités sont aménagées aux normes pour les personnes à mobilité réduite et les cités universitaires ont généralement des chambres accessibles en fauteuil roulant. Chaque établissement d’enseignement supérieur a par ailleurs un délégué au handicap. Dans certains endroits certaines universités, les étudiants handicapés et non handicapés ont constitué des communautés d’intérêt qui proposent un service d’assistance-conseil.

Etudier avec des enfants

Les œuvres universitaires soutiennent également les étudiants parents en les aidant à trouver un logement, une place en crèche ou au jardin d’enfants (Kindergarten). Les universités qui veulent attirer des scientifiques de haut rang proposent souvent ce genre de services. Pour tout renseignement, on peut s’adresser au « Akademisches Auslandsamt ».

Foire aux places

Pour certaines matières, la demande est tellement importante que les universités doivent choisir parmi les candidats. Les étudiants postulent souvent dans plusieurs universités en attendant la réponse de leur favorite. S’ils obtiennent une réponse positive pour l’une de leur candidature mais veulent attendre celle d’une autre université, la place reste bloquée jusqu’au début du semestre. Pour offrir un aperçu des places disponibles dans les différentes universités et filières, la conférence des recteurs d’universités a instauré une « foire aux place ». On y trouve toutes les offres de dernière minute. Le site est consultable à l’adresse www.freie-studienplaetze.de. Parallèlement, le site Studieren.de a mis en place sa propre bourse qui coopère aussi avec les universités et propose des informations régulièrement actualisées. L’adresse : www.studieren.de/freie-studienplaetze.

Studenten Demonstration gegen Studiengebühr

Depuis leur introduction, les frais de scolarité sont contestés. Ils ont été supprimés dans certains Länder.

Frais de scolarité (Studiengebühren)

Les œuvres universitaires se financent entre autres grâce aux frais d’inscription versés chaque semestre. Cette somme sert également à financer l’administration de l’université, ainsi que le service de représentation des étudiants AStA. Chaque étudiant s’acquitte de ses droits d’inscription en début de semestre. Dans certains Länder, il faut ajouter des frais de scolarité d’environ 500 euros par semestre.

Inscription

En principe, tout étudiant est libre de choisir son université et ses professeurs. Les universités privées, les écoles d’art, de musique ou de sport choisissent généralement leurs étudiants sur entretien. Pour la plupart des cursus, il est toutefois possible de s’inscrire directement, à condition bien sûr de remplir les conditions d’admission. Certaines filières sont très demandées et soumises à un processus de sélection particulier, qui dépend de la note obtenue au baccalauréat. Pour s’inscrire, il faut remplir un dossier de candidature, justifier de ses connaissances en allemand (si on veut suivre un cursus en allemand), présenter une attestation de l’université d’origine si on a commencé ses études dans son pays ainsi qu’un justificatif de cotisation à l’assurance-maladie. Il faut également s’acquitter des droits d’inscription.

Numerus Clausus

Dans certaines filières, le nombre de candidats dépasse celui des places disponibles. Le numerus clausus permet alors de départager les candidats : seuls ceux qui ont obtenu une note – généralement excellente – au baccalauréat peuvent prétendre à une place. A noter que cette règle ne s’applique pas en principe aux candidats étrangers qui obtiennent généralement leur place par des programmes d’échange ou des bourses.

Œuvres universitaires

Uni Mensa Würzburg

Les œuvres universitaires financent par exemple les restos U

Elles sont au nombre de 58 en Allemagne et sont chargées de l’assistance sociale aux étudiants. Ce sont elles qui gèrent les foyers universitaires, financent les restos U, proposent des gardes d’enfants et s’engagent pour défendre les intérêts étudiants auprès des responsables politiques de l’enseignement supérieur. Leur mission est de soutenir les étudiants aussi bien économiquement que culturellement.

Réforme de Bologne

En 1999, les ministres de l’Education de 29 pays européens, dont l’Allemagne, ont décidé d’harmoniser leurs systèmes universitaires. L’un des points de la réforme était l’introduction des diplômes Bachelor (licence) et Master. Entretemps, 40 pays ont adopté la réforme, qui aurait dû entrer partout en vigueur en 2010. En raison de difficultés, le processus de réforme a été prolongé jusqu’en 2020.

Université d’élite

L’Allemagne compte neuf universités d’élite qui bénéficient de financements spéciaux pour des projets de recherche. Cette « initiative d’excellence » a été instaurée en 2005/2006 pour mettre en valeur certains établissements-phares et les rendre plus concurrentiels au niveau international. Les universités sélectionnées sont : TU Munich, LMU Munich, RWTH Aix-la-Chapelle, FU Berlin ainsi que les universités de Heidelberg, Göttingen, Karlsruhe, Fribourg et Constance.

Absolventenfeier Uni Bonn 2007

Des diplômés tout frais de l'université de Bonn (2007)

Variété des matières

Jusqu’ici, les étudiants pouvaient constituer librement leur programme en fonction du diplôme qu’ils visaient. On choisissait ainsi trois matières pour le « Magister », deux pour le « Staatsexam » et une pour le « Diplom ». Avec l’introduction du Bachelor et du Master, on ne choisit plus qu’une matière principale. Mais de nombreuses universités proposent encore des cycles combinés qui se complètent ou correspondent aux besoins économiques. On a donc vu émerger de nombreux cursus. Pour un aperçu de tous les cursus, vous pouvez consulter le site www.hochschulkompass.de.

Welcome-Center pour étudiants étrangers

Les nouveaux arrivants étrangers peuvent obtenir de l’aide auprès du bureau des relations internationales (Akademisches Auslandsamt). C’est lui qui peut renseigner sur les formalités ou le fonctionnement de l’université. Certains établissements ont par ailleurs mis en place un « Welcome-Center » qui fournit aux étudiants étrangers les informations de base et mettent à leur disposition des tuteurs. Ce sont des étudiants qui aident les étrangers à s’orienter dans leur nouvel environnement. Certaines universités et instituts proposent aussi des semaines d’adaptation avec visite de la ville et informations sur la vie de la région.


Auteurs : Gaby Reucher / Anne Le Touzé
Edition : Konstanze von Kotze