1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Premier voyage de Benoît XVI en Afrique

Benoît XVI va se rendre dans deux pays, le Cameroun où il est attendu demain, puis l'Angola. L'objectif: attirer de nouveaux croyants sur le continent, au moment où l'Eglise catholique est divisée.

default

C'est la première fois depuis le début de son pontificat que Benoît XVI se rend en Afrique

A Yaoundé, cela fait plusieurs jours que des policiers détruisent les échoppes et les maisons de fortune. Ils ont jusqu'à demain après-midi pour faire le grand ménage dans la capitale camerounaise. Quant aux propriétaires qui n'ont pas été prévenus de cette opération, ils n'ont pas leur mot à dire. D'ailleurs, ils ont décidé de se taire jusqu'à ce que le souverain pontife reparte.

Menschen auf dem Markt in Kamerun

Un marché au Nord du Cameroun

La plupart des Camerounais veulent en effet réserver un accueil digne de ce nom à Benoît XVI. C'est l'euphorie qui domine, comme l'explique le cardinal nigérian Francis Arinze:

« Ils savent que quand il est à Rome, il est leur père, mais quand il est sur le sol africain, il devient vraiment tangible. Ils le rencontrent, ils le voient et l'entendent. Et lui aussi, il les rencontre, il les voit et les entend. C'est important.»

En Afrique, le nombre des croyants a augmenté de 3% depuis 2007. Mais l'Eglise catholique doit faire face à la concurrence croissante d'autres mouvances religieuses, qui bénéficient notamment d'un soutien financier venu des Etats-Unis. Stefan Hippler est prêtre au Cap depuis 1997:

« C'est clair que des millions ont déjà été dépensés pour construire de nouvelles églises, on promet aux pauvres l'accès au paradis pendant 3, 4 heures. En leur disant: plus vous faites de dons, plus le Seigneur vous rendra riches. Et si ça ne fonctionne pas, ce n'est pas parce qu'on n'a pas assez prié, mais parce qu'on n'a pas assez donné d'argent. »

Richard Williamson

L'évêque britannique Richard Williamson réhabilité malgré ses propos négationnistes

Autre mission pour Benoît XVI : redorer le blason de l'Eglise catholique, après la récente polémique autour de la réhabilitation d'un évêque négationniste. Une affaire qui a été critiquée dans le monde entier, y compris en Afrique. Le Père Wolfgang Schoneke a travaillé pendant des années sur le continent et dirige désormais le Réseau Afrique en Allemagne:

« La jeunesse qui a été à l'université et qui a une bonne formation est tout particulièrement critique envers l'Eglise et de nos jours, elle le fait savoir. Pour moi, l'une des questions essentielles et de savoir si l'église en Afrique va s'adapter à cette société médiatique et si elle peut préparer ses futurs prêtres à cette situation. J'ai des doutes.»

Les critiques de la jeunesse portent essentiellement sur les structures trop figées de l'Eglise mais également sur l'attitude du Pape vis à vis du sida: alors que plus de 25 millions d'Africains sont morts de la maladie depuis le début des années 80, Benoît XVI continue de prôner la fidélité et l'abstinence comme seuls moyens de prévention.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !