1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Premier "Mardi vert" au Burundi

Mardi, à Bujumbura, des dizaines de personnes ont manifesté vêtus de vert, la couleur de l'espoir mais aussi de l'uniforme des prisonniers, devant la radio publique africaine, en soutien à son directeur Bob Rugurika.

Écouter l'audio 01:57

"Il faut que le président sorte de son silence, c'est lui le grand magistrat"

"Mardi vert": c'est le nom donné à une série de manifestations qui a démarré ce mardi au Burundi. L'objectif est d'obtenir la libération du journaliste Bob Rugurika, directeur de la radio publique africaine, station privée la plus écoutée au Burundi. Le journaliste a été arrêté après la diffusion sur sa station d'un témoignage d'une personne qui affirme être un des assassins de trois religieuses italiennes, tuées au mois de septembre. En fait, le témoignage met en cause les services de renseignements du pays. L' incarcération de Bob Rugurika est jugée injuste par la société civile burundaise et les professionnels des médias qui ont lancé la campagne "mardi vert" . Les explications de Inès Gakiza, une de nos correspondantes à Bujumbura, sont à écouter en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !