1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Premier excédent public allemand depuis la Réunification

L’Allemagne affiche pour le premier semestre 2007 son premier excédent public depuis la Réunification. Un excédent qui représente 1,2 milliards d’euros soit 0,1% du Produit intérieur brut. Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel se félicite de cette reprise des finances du pays. Il entend cependant aller plus loin.

default

Pour son bilan de mi-mandat, Angela Merkel ne pouvait rêver de meilleures nouvelles concernant le budget public allemand. Au deuxième semestre 2006, les comptes de l’Etat fédéral avaient affiché un déficit de 23 milliards d’euros et pour cette première moitié 2007, ils repassent dans le vert. L’Allemagne n’avait pas connu d’excédent public depuis sa réunification en 1990, seul le deuxième semestre 2000 y était parvenu mais le résultat de l’époque avait été faussé par certaines recettes.Les licences de téléphone mobile troisième génération avaient été mises aux enchères. La chancelière allemande s’est fait un plaisir d’annoncer les nouveaux résultats.

« Aujourd’hui, pour la première fois, nous pouvons annoncer que malgré notre endettement nous enregistrons un plus ces six derniers mois. Cela n’était pas arrivé depuis longtemps mais nous ne voulons pas nous reposer sur nos lauriers. Nous devons fixer les objectifs des prochaines années et poser des jalons pour l’avenir. »

Le ministère des finances ne s’attendait pas à enregistrer cet excédent aussi rapidement. Les prévisions n’envisageaient une reprise qu’à partir de 2010. Le cabinet ministériel qui se réunit aujourd’hui et demain à Meseberg entend donc poursuivre les efforts économiques de l’Allemagne. L’objectif est d’effacer les dettes du pays d’ici trois ans. Volker Kauder, député de la CDU / CSU.

« Un excédent public est un résultat très positif de ces six premiers mois. Il devrait être conservé d’ici la fin 2007. Nous ne sommes cependant pas au bout de nos peines. Nous avons encore un fort endettement et nous devons encore payer 40 milliards d’euros d’intérêts tous les ans. Nous devons donc prendre toutes les mesures nécessaires pour atteindre notre but. Celui de ne pas enregistrer de nouvelles dettes en 2011-2012, pour la prochaine législature. »

Bruxelles a salué le nouvel excédent public allemand. La Commission européenne demande cependant à l’Allemagne de ne pas relâcher ses efforts. Il y a deux mois, les ministres européens des finances ont clos la procédure de déficit excessif ouverte en 2003 contre Berlin. Le déficit de l’Allemagne avait en effet dépassé le plafond des 3% du PIB de 2002 à 2005.

  • Date 23.08.2007
  • Auteur Emmanuel Lagain
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2k2
  • Date 23.08.2007
  • Auteur Emmanuel Lagain
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2k2