Premier atlas régional de la pauvreté en Allemagne | Vu d′Allemagne | DW | 19.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Premier atlas régional de la pauvreté en Allemagne

Les journaux commentent "l'atlas régional de la pauvreté en Allemagne" publié par l'Association paritaire de l'aide sociale. Une carte qui souligne pour la 1ère fois les disparités à l'intérieur des régions allemandes.

default

La pauvreté en Allemagne, une réalité que vivent de plus en plus de personnes, aussi bien à l'est qu'à l'ouest.

Une étude alarmante, selon la Südeutsche Zeitung. Elle met le doigt sur un problème que l'on préfère souvent passer sous silence : le fait que dans certaines régions allemandes, plus d'un ménage sur quatre vit en dessous du seuil de pauvreté. En Mecklembourg-Poméranie occidentale par exemple, le taux de pauvreté atteint à certains endroits 27% contre 14,3% au niveau fédéral. Ceci devrait alerter les responsables politiques. Au lieu de dépenser tant de milliards à tout-va, on devrait répartir les aides publiques de façon plus ciblée. Sinon, prévient le journal, on risque de voir certaines régions complètement se scléroser. La Loi fondamentale allemande souligne l'égalité des conditions de vie en Allemagne. L'Etat doit montrer qu'il prend ce paragraphe au sérieux.

Die Welt critique les chiffres utilisés pour élaborer cet atlas. Normalement, on considère comme pauvre toute personne qui gagne moins de la moitié du revenu moyen par habitant. Ceux qui touchent moins de 60% sont considérés comme "menacés de pauvreté". Or c'est ce chiffre que les auteurs de l'étude ont pris comme base, en occultant également les différences de prix entre les régions habituellement prises en compte dans les statistiques. Ce genre de pratiques, de plus en plus courantes, permet aux associations et aux partis de tirer plus vite la sonnette d'alarme et de présenter l'Allemagne comme un pays où la pauvreté est massive.

Armutsquoten 2007 Deutschland Karte deutsch

Répartition de la pauvreté en Allemagne, selon le Paritätischer Wohlsfahrtsverband

Plusieurs autres journaux dénoncent également cette "combine mathématique", à l'instar de BILD, le quotidien populaire au plus grand tirage en Allemagne, qui considère cet atlas comme une aberration. Pour l' Express de Cologne, c'est le contraire : derrière les chiffres se cachent de véritables tragédies, écrit le journal. L'Allemagne compte des millions de pauvres, des personnes qui peuvent à peine se payer de quoi manger et se loger. Et ce sont les enfants qui souffrent le plus, qui ne peuvent pas aller aux fêtes d'anniversaires parce qu'un cadeau coûterait trop cher, qui ne peuvent pas participer aux sorties scolaires et qui sont, dès leur plus jeune âge, exclus parce que pauvres.

Pour la tageszeitung enfin, l'association paritaire de l'aide sociale a tout à fait raison de réclamer une hausse de l'allocation chômage. Il aurait même fallu procéder à une augmentation significative du niveau d'allocation au moment de l'adoption du deuxième plan de relance économique. Cela dit, il ne faut pas pour autant en faire un argument de base pour critiquer la politique du gouvernement contre la crise : les programmes conjoncturels ne sont pas faits pour lutter contre la pauvreté, mais pour remplir à nouveau les carnets de commandes des entreprises. Néanmoins, le prochain plan de relance devra trouver d'autres solutions qu'une prime à la casse pour espérer voir s'égaliser les couleurs de l'atlas.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !