1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Première offensive officielle contre les FDLR

Il s'agit des premières opérations militaires officielles, sans l'ONU, lancées par l'armée congolaise contre les rebelles FDLR. Plusieurs secteurs auraient été repris aux rebelles qui se seraient retirés sans résistance.

L'armée congolaise affirme combattre seule les FDLR sans le soutien de l'ONU

L'armée congolaise affirme combattre seule les FDLR sans le soutien de l'ONU

Les opérations ont eu lieu au Sud Kivu, dans l'Est du pays. C'est la première offensive officielle de l'armée congolaise contre les Forces Démocratiques de Libération du Rwanda (FDLR), depuis que cette opération a été annoncée il y a un mois. L'armée congolaise combat seule sans la mission de l'ONU. La Monusco et les autorités congolaises sont en désaccord sur le maintien de deux officiers en charge de la lutte contre les FDLR.

Plusieurs dizaines de combattants des FDLR ont déposé les armes

Plusieurs dizaines de combattants des FDLR ont déposé les armes

L'armée congolaise avait annoncé le 29 janvier 2015 qu'elle allait cibler les FDLR, dont des membres sont accusés de participation au génocide des Tutsi en 1994 au Rwanda (800.000 morts selon l'ONU). Cette rébellion est en outre accusée d'exactions, telles que meurtres, viols, enrôlements d'enfants, pillages, en RDC où elle se livre à de lucratifs trafics de bois et d'or. Les FDLR ne compteraient plus aujourd'hui que quelque 1.200 combattants, selon le porte parole des FARDC, le Général de brigade Léon-Richard Kasonga.

Ecoutez ci-dessous, le porte parole de l'armée congolaise interrogé par Fréjus Quenum !

ITW

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !