1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Prévisions économiques pour 2007

Le ministre allemand de l’économie, le conservateur Michael Glos, a présenté ce matin son rapport annuel et ses prévisions de croissance pour l’année 2007. Une année qui pourrait être bénéfique pour l’économie allemande : le gouvernement s’attend en effet à ce que le taux de chômage continue à diminuer et que le taux de croissance soit plus important que prévu.

Le ministre allemand de l'économie, Michael Glos

Le ministre allemand de l'économie, Michael Glos

L’optimisme est à l’ordre du jour pour 2007. Encouragé par les progrès réalisés l’année dernière en ce qui concerne le chômage, le déficit public et l’essor économique, le gouvernement allemand table aujourd’hui sur une nette amélioration de la conjoncture. A commencer par le taux de croissance, qui selon le ministre de l’économie, devrait atteindre 1,7% cette année. Notons qu’à l’automne dernier on ne parlait encore que de 1,4%. Conséquence de cette bonne croissance : une évolution positive du marché de l’emploi. Le rapport prévoit un recul du nombre de chômeurs de l’ordre d’un demi million. Soit une moyenne annuelle de demandeurs d’emploi d’environ quatre millions et un taux de chômage qui passerait à 9,6% de la population active, contre 10,8% en 2006.

Pour Michael Glos, il est particulièrement réjouissant que la demande intérieure contribue de plus en plus à la croissance. Depuis des années l'économie allemande est en effet surtout stimulée par ses exportations, alors que la consommation des ménages est traditionnellement faible.

Il ne s’agit pas pour autant de croire au miracle. On aurait tort de penser que la croissance à elle seule est capable de résoudre tous les problèmes économiques encore existants, a souligné le ministre de l’économie. Selon lui, de nouvelles réformes structurelles sont nécessaires. Les grandes lignes citées par Michael Glos sont la consolidation du budget de l’Etat, le renforcement de la concurrence, particulièrement sur le marché de l’énergie, plus d’investissement dans les domaines de la recherche et du développement, ainsi qu’une baisse des charges salariales. « Je suis certain qu’avec notre programme de réforme, nous allons cette année aussi contribuer à renforcer la dynamique de la relance et à augmenter de façon durable le potentiel de croissance de notre économie, » a-t-il déclaré.

  • Date 31.01.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2lQ
  • Date 31.01.2007
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2lQ