1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Présidentielle sous tension au Tchad

Treize candidats sont en lice. Parmi eux, le président sortant, Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 1990. Les bureaux de vote ont ouvert à l'heure et une forte affluence est constatée.

Les bureaux de vote ont ouvert ce matin à 6H TU, et le scrutin devrait durer 11 heures. Selon des sources jointes par la Deutsche Welle à N'djamena, le réseau internet mobile et les messages SMS ont été coupés depuis ce dimanche matin.

Par ailleurs, le correspondant de la Deutsche Welle à N'djamena a constaté que l'élection présidentielle de ce dimanche a suscité un engouement chez les électeurs. De longues files d'attente ont été observées dans de nombreux bureaux de vote de la capitale tchadienne. Le scrutin se déroule dans le calme et la sérénité. Aucun incident n'a été signalé. Cependant, les forces de l'ordre armées jusqu'aux dents ont été déployées sur les principales artères de N'djamena, et devant les bureaux de vote.

Idriss Déby Itno est au pouvoir depuis 1999

Idriss Déby Itno est au pouvoir depuis 1990

Réélection dès le 1er tour?

Idriss Déby Itno, le président-candidat croit qu'il sera réélu dès le premier tour. Il l'a d'ailleurs réaffirmé après avoir voté. Même optimisme chez son principal concurrent. L'opposant Saleh Kebzabo qui a lui aussi voté à N'djamena, précisément au quartier populaire de Moursal, a déclaré à la presse que les jours du président Idriss Déby Itno à la tête du pays étaient comptés.

Mais pour de nombreux analystes et observateurs de la vie politique tchadienne, les jeux sont déjà faits, grâce à une machine à fraude "scientifique" mise en place.

L'opposant fédéraliste tchadien Ngarleji Yorongar dénonce des fraudes

L'opposant fédéraliste tchadien Ngarleji Yorongar dénonce des fraudes

Le rôle de la fraude

La fraude, c'est la grande crainte de l'opposition qui a dénoncé ces derniers jours, l'achat par les militants du parti au pouvoir de plusieurs cartes d'électeurs. Ce qui, selon elle, va favoriser le vote multiple. Pourtant, le recensement électoral biométrique de l'année dernière était censé justement sécuriser les votes. Mais la biométrie n'a été faite qu'à moitié, c'est-à-dire sans kit d'identification des électeurs dans les bureaux de vote. Trop coûteux, selon le gouvernement tchadien.

Enfin, les résultats provisoires de ce scrutin devraient être publiés dans deux semaines par la Céni, la commission électorale nationale indépendante.

Tschad Proteste Zivillgesellschaftsorganisationen und Opposition

Des membres de la société civile manifestants à N'Djaména.

Leaders de la société civile emprisonnés

Le scrutin se tient dans un contexte tendu. Plusieurs leaders de la société civile ont été emprisonnés depuis plus de deux semaines. Leur tort ? Avoir appelé les populations à manifester contre une cinquième candidature du président sortant, Idriss Déby Itno. Jeudi dernier, le procureur de la République a requis contre ces derniers six mois d’emprisonnement ferme. Le verdict est attendu, le 14 avril prochain.

Les résultats provisoires de cette présidentielle devraient être publiés dans deux semaines par la Céni, la commission électorale nationale indépendante.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !