1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

Présidentielle au Ghana

Selon les derniers chiffres publiés par plusieurs stations de radios privées, le candidat de l'opposition arrive en tête avec un peu plus de 54% des voix.

Ghana Präsidentschaftswahlen Nana Akufo-Addo Mitte-Links (Getty Images/AFP/C. Aldehuela)

Nana Akufo-Addo en tête du scrutin de la présidentielle

Le candidat de l'opposition s'est déclaré confiant dans sa victoire. La Commission électorale est elle toujours occupée au décompte des voix. Elle n'a encore publié aucun résultat officiel, l'annonce est prévue ce samedi. Une longue attente qui risque de provoquer des violences dans le pays, à mesure que la tension monte entre partisans des deux camps adverses. C'est dans ce contexte que  le président sortant a appelé au calme et déclaré à ses partisans qu'il respecterait le résultat de l'élection. En 2012, la Commission électorale avait annoncé les résultats de la présidentielle en moins de 48 heures. Face au risque de violences, les observateurs régionaux demandent aux populations de donner le temps à la Commission de poursuivre son travail. Il reste que de nombreux électeurs sont de plus en plus impatients. Ils trouvent que le dépouillement prend trop de temps. En 2000, au moins sept personnes avaient trouvé la mort et plusieurs autres avaient été blessées au cours des affrontements ayant opposé à Baku, dans la région Nord-est du pays, des supporters de deux candidats aux élections législatives. Un malentendu sur le décompte des voix avait dégénéré en affrontements entre les deux principaux groupes ethniques de la région.

 
Le Ghana fait figure d'exemple en Afrique de l'Ouest   

Des années durant, le Ghana a enregistré l'une des croissances les plus fortes du continent africain, mais l'effondrement à partir de 2014 des cours de matières premières a pénalisé ses exportations d'or, de pétrole et de cacao et provoqué une crise budgétaire qui a fait exploser les déficits et alimenté l'inflation. La monnaie locale, le cedi, a vu sa valeur fondre de moitié en deux ans, même si elle a montré cette année des signes de stabilisation.

Ghana Präsidentschaftswahlen Proteste (picture alliance/AA/J. Perdigo)

Des protestions qui font craindre des violences

En ce sens, mardi, le ministre en charge de la Sécurité intérieure, a déclaré une tolérance zéro pour les violences électorales dans le cadre des élections générales dans le pays. Mais la pression sur la Commission électorale reste grande pour prévenir les violences. D'autant que le candidat Addo, dont c'est sans doute la dernière bataille pour la présidence compte tenu de ses 72 ans, avait contesté en vain les résultats des dernières élections devant un tribunal de la Cour Suprême. Les résultats provisoires donnent une nette avance au candidat de l'opposition, Nana Akufo-Addo. A plus de cinquante pour cents, ce qui lui permettrait de l'emporter sans second tour.