1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Pourquoi un engagement militaire contre l'EI

La presse allemande s'intéresse au déploiement prévu de troupes allemandes en Syrie pour combattre l'Etat islamique et à la publication de nouveaux chiffres plutôt positifs pour le marché de l'emploi en Allemagne.

Jusqu'à 1200 soldats allemands pourraient être déployés contre l'Etat islamique

Jusqu'à 1200 soldats allemands pourraient être déployés contre l'Etat islamique

La Frankfurter Allgemeine Zeitung rassure ses lecteurs: le gouvernement allemand ne veut pas envoyer de soldats au sol pour traquer les terroristes de l'Etat islamique un à un. Ce n'est pas que l'armée allemande se placera au premier front, croit savoir le journal, répondant aux craintes des adversaires de l'engagement allemand en Syrie.

L'Allemagne compte aussi déployer des avions de ravitaillement

L'Allemagne compte aussi déployer des avions de ravitaillement

Risque de représailles

Oui, cet engagement ne sera pas sans risques. Mais, ajoute le journal FAZ en même temps, les frappes aériennes contre des cibles de l'Etat islamique sont une part indispensable de la campagne militaire, dans le but d'empêcher que le califat islamique réussisse à se procurer un nouveau territoire. Mais l'engagement militaire n'est pas la seule solution. Dans la lutte anti-terroriste, la Süddeutsche Zeitung préconise aux Européens, un renforcement de la coopération entre les Etats. Le seul verrouillage des frontières n'apportera rien.

Le Quotidien die Tageszeitung se contente lui d'un exposé de la position du parti des Verts sur l'engagement de l'Allemagne en Syrie. "La guerre ? Plutôt non!" titre le journal.

L'opposition allemande exige un mandat préalable de l'ONU

L'opposition allemande exige un mandat préalable de l'ONU

Intervention sous mandat onusien

L'immense majorité des "Verts" estime nécessaire un mandat de l'ONU comme préalable pour toute action en Syrie. Aussi importante que soit la solidarité avec la France après les attentats de Paris revendiqués par l'Etat islamique, on doit pouvoir dire à un partenaire qu'il fait le mauvais choix.

Toujours dans le débat sur la lutte anti-terroriste, le quotidien Die Welt s'insurge contre ceux qui prétendent, que le terrorisme islamiste est le résultat de la politique des Européens et des Etats-Unis dans le monde arabe. Ce sermon est à battre en brèche écrit le journal. Il y a eu des erreurs, certes. Mais, rappelle Die Welt, les Européens et les Américains ont aussi secouru des musulmans à diverses occasions en Bosnie, au Pakistan, en Indonésie ou encore en Egypte, au moment où aucun Etat musulman n'a réagi.

Les demandeurs d'asile sont des demandeurs d'emplois potentiels

Les demandeurs d'asile sont des demandeurs d'emplois potentiels

Baisse du chômage

Retour en Une de la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui s'intéresse par ailleurs à la bonne santé du marché du travail en Allemagne.

Le nombre de travailleurs a augmenté de façon remarquable ces derniers mois. Si cette hausse génère des rentrées fiscales et des revenus pour les compagnies d'assurance, une chute n'est pas à exclure, prévient la FAZ. Certains emplois s'arrêteront après l'hiver et la période des fêtes. Et l'intégration de milliers de demandeurs d'asile ne manquera pas de conséquences sur les chiffres du chômage dans les mois à venir.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !