1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Pourquoi l'Allemagne ne croyait pas au projet Yasuni

Le 15 août, l'Équateur a annoncé l'échec du projet Yasuni-ITT, qui prévoyait de laisser inexploité le pétrole du parc Yasuni. Le président Correa dénonce le manque d'engagement international et critique l'Allemagne.

La rivière Tiguno, dans le parc national Yasuni

La rivière Tiguno, dans le parc national Yasuni

Que veut faire l'Équateur de son pétrole ? La stratégie de Quito est pour le moins confuse. Après avoir joué les pionniers, en promettant de ne pas toucher à une partie de ses réserves d'hydrocarbures en échange d'un soutien financier international, le pays change de cap.

Sa nouvelle doctrine : exploiter au maximum les ressources pétrolières et minières, notamment le pétrole du parc national Yasuni, reconnu comme réserve de biosphère par l'Unesco. En annonçant l'échec du projet Yasuni-ITT, le président Rafael Correa s'en est pris verbalement aux donateurs internationaux, qui ne se sont pas suffisamment engagés selon lui. L'Allemagne est particulièrement visée par ces critiques. Explications avec Sarah Steffen et Sella Oneko.

L'invité de l'interview de la semaine est Nabil Frik, directeur du département Afrique du Nord - Moyen-Orient à la British Arab Commercial Bank, à Londres. Il revient d'une mission de travail en Afrique de l'Ouest et nous donne son avis sur les atouts de l'Afrique et sur les efforts nécessaires dans les prochaines années.

Écouter l'audio 12:30

Pourquoi l'Allemagne ne croyait pas dans le projet Yasuni

Archives

Audios et vidéos sur le sujet