Pour un Internet plus sûr | Europe | DW | 11.02.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Pour un Internet plus sûr

Le 10 février s’est tenue la journée européenne de l’Internet plus sûr. Une initiative soutenue par la Commission européenne et le réseau Insafe, réseau européen des centres pour un Internet plus sûr.

default

Les enfants fascinés par Internet, pourtant le danger rôde

La journée européenne de l’Internet plus sûr est l´occassion de faire le point bien sûr sur les dangers que représente la pratique d’Internet pour les adolescents, des dangers qui arrivent en tête des priorités des parents puisque les deux tiers d’entre eux redoutent que leur enfant ne soit victime de sollicitations en ligne à des fins sexuelles. Pour faire face à ces dangers, l’Union européenne a d’ailleurs adopté en décembre 2008 le programme Safer Internet qui, sur la période 2009-2013, prévoit un budget de 55 millions d’euros afin de rendre l’Internet plus sûr pour les enfants.

En Suisse, la police fait régulièrement de la prévention sur les dangers d'Internet. Mais ses moyens sont limités. Aussi, pour établir un contact direct avec les adolescents, les policiers suisses ont décidé de créer leur propre profil sur Facebook. Un millier de personnes se sont déclarées « amis » de la police suisse qui compte bientôt poursuivre cette expérience sur les forums de chat comme MSN. Mais au-delà de l’anecdote, il y a bien la prise de conscience du danger de faire des mauvaises rencontres ou encore d’être victime de harcèlement sur Internet. L’action de la police est d’ailleurs aussi complétée sur le terrain par celle des ONG qui interviennent dans les écoles. Un reportage de Marion Moussadek.

Lancé en 2004 après l’initiative de la commission européenne pour rendre Internet plus sûr, Klicksafe est un service en ligne qui s’adresse à tous ceux qui se posent des questions sur les dangers qui guettent les adolescents notamment, lorsqu’ils surfent sur la toile. Le cyber mobbing – le harcèlement sur Internet – touche aujourd’hui un jeune sur trois en Allemagne. Et les traumatismes sont difficiles à guérir. Reportage Patrice Cuvier de la Deutsche Welle.

Liens