1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Pour certains Burundais, le temps n’est pas à la fête

Même s'ils ont réussi à fuir les violences, ils ne sont pas à l’abri des ennuis. Ils souhaitent tous la paix en 2017. Elle conditionne leur retour au pays. Retour sur la vie des déplacés et réfugiés burundais.

Écouter l'audio 25:15

"L'agent de la documentation m'a tiré dessus..." (Réfugiés)

C’est la fin d’année, c’est le moment pour beaucoup de faire le bilan des 12 derniers mois et de se souhaiter les meilleurs vœux possibles pour l’année à venir. Dans certains pays du continent tous les regards sont tournés vers le développement économique et social tandis que les populations de leurs côtés, pensent à plus d’argent, de prospérité et à la paix. La paix, c'est ce que souhaitent les réfugiés burundais. Ils sont très nombreux au Rwanda : entre autres des artisans, des paysans, des enseignants, des militaires ou encore des journalistes. Pour bon nombre d’entre eux, surtout ceux qui ont fui le pays cette année, 2016 n’a rien changé et le temps n’est pas à la fête. Retour sur la vie de ces hommes et femmes au Burundi et au Rwanda.

Pour plus de détails, cliquez sur l'audio. 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !