1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Portrait : Essen, « le changement par la culture, la culture par le changement »

C’est en tant que centre minier qu’Essen est devenue célèbre. Aujourd’hui la ville a acquis d'autres lettres de noblesse grâce à la richesse de sa programmation culturelle, à son charme citadin et à ses oasis de verdure.

L'autoroute A40 transformée en lieu de promenade et aire de pique-nique géante dans le cadre de Ruhr.2010 - capitale europénne de la culture 2010

L'autoroute A40 transformée en lieu de promenade et aire de pique-nique géante dans le cadre de Ruhr.2010 - Capitale europénne de la culture 2010

Le promeneur qui vient pour la première fois à Essen et se contente d’une balade dans le centre de cette ville de 600 000 habitants ne verra pas grand-chose du passé de la ville. Le centre historique de la métropole, située au cœur du bassin très peuplé de la Ruhr, a en effet été presque totalement détruit par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, l’architecture d’Essen, ses voies et ses rues commerçantes, sont dominées par les expériences architecturales des années 1960 et 1970.

1000 ans de pouvoir aux femmes

L'orgue de la cathédrale d'Essen ne compte pas moins de 69 registres et 1502 tuyaux.

L'orgue de la cathédrale d'Essen ne compte pas moins de 69 registres et 1502 tuyaux

Cette première impression est trompeuse. En plein centre-ville, près de la gare principale et dissimulée entre des centres commerciaux et des restaurants rapides, se trouve par exemple la cathédrale d’Essen. Durant près de 1000 ans, des femmes – les abbesses du cloître médiéval – ont présidé d’ici à la destinée de leur ville. Le trésor de la cathédrale fait toujours partie des chefs d’œuvres de l’art sacré présent en Allemagne.

Au XXe siècle, centre européen de l‘industrie minière

Essen est devenue célèbre dans le monde entier pour ses gisements miniers qui lui valent de figurer encore aujourd’hui parmi les dix villes les plus grandes du pays. Les activités minières remontent à plusieurs siècles, mais la découverte puis l’extraction de houille ont fait d’Essen la principale ville minière d’Europe dans le courant du XXe siècle.

Cette histoire houillère continue de marquer la ville jusqu’à aujourd’hui, notamment grâce à la scène artistique et culturelle qui a investi les anciennes friches industrielles : le symbole de la Ruhr, la houillère « Zeche Zollverein » a été inscrite en 2001 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette « Tour Eiffel de la Ruhr » et ses concerts, représentations théâtrales, spectacles comiques, et autres soirées attirent chaque année jusqu’à 800 000 personnes.

Le théâtre Grillo à Essen

Le théâtre Grillo à Essen

Pour les amateurs de théâtre, d’opéra et de concerts, signalons le théâtre Grillo, l’opéra Aalto-Theater – qui tient son nom du célèbre architecte finlandais Alvar Aalto – ou encore la Philharmonie d’Essen. Autre bâtiment issu de l’ère industrielle : la « Villa Hügel », ancienne résidence de la famille Krupp, sorte de château comptant 220 pièces et entouré d’un immense parc. Aujourd’hui, elle accueille des concerts de musique de chambre et des expositions.

L’université a son propre quartier

Le quartier le plus jeune est celui de l’université : en 1972, l’Université-Gesamthochschule Essen a été créée et en 2003, elle a fusionnée avec l’Université de Duisburg. Au semestre d’hiver 2008/2009, l’Université de Duisburg-Essen comptait 30 000 étudiants. Pour eux, un nouveau quartier est en train de voir le jour dans le nord de la ville : le quartier de l’université.

Auteur : Svenja Üing

Edition : Naïma Guira

La rédaction vous recommande

Liens