1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Sport

Port-Saïd : Peine de mort confirmée pour dix personnes

En Egypte, dix personnes ont vu leur condamnation en marge du drame de Port-Saïd confirmée par une Cour de Cassation. Un drame qui avait causé la mort de 74 personnes au total, dont 72 supporters du club d'Al Ahly.

En avril 2015, la peine de mort avait été requise contre onze personnes suite aux violences lors de la rencontre entre Al Masry Port-Saïd et Al Ahly, en février 2012. Une d'entre elles s'est évadée depuis, mais les dix autres ont donc vu leur condamnation confirmée. Pour rappel, il y a cinq ans, des émeutes avaient éclaté à l'issue de cette rencontre de championnat, les supporters d'Al Ahly avaient été pris en chasse par ceux d'Al Masry; 74 personnes au total avaient trouvé la mort.

Des cris de singe envers un joueur brésilien

En Serbie, un joueur noir a été victime de racisme durant tout un match. Everton Luiz, qui évolue pour le Partizan Belgrade, un des plus grands clubs du pays, a été pris à partie 90 minutes durant par les supporters du Rad Belgrade lors d'un match de championnat. Le Brésilien a été victime de cris de singe à chaque fois qu'il touchait le ballon, et une banderole insultante à son encontre a été déployée, ce qui valu une interruption du match. A la fin de la rencontre (remportée 1-0 par le Partizan), Everton Luiz a fait un doigt d'honneur en direction de public. La police a dû intervenir pour que cela ne dégénère pas. Profondément blessé, le Brésilien a quitté le terrain en larmes. Son club, le Partizan, a fermement condamné ces actes.

Carlo Ancelotti et le doigt d'honneur à Berlin

En parlant de doigt d'honneur, l'entraîneur du Bayern Munich va être prochainement entendu par la fédération allemande de football. Samedi, le match entre le Hertha Berlin et le Bayern Munich comptant pour la 21ème journée de Bundesliga a connu une fin houleuse, le Bayern égalisant à la 96ème minute grâce à Robert Lewandowski. La rencontre s'est terminée dans la confusion, entre disputes entre les joueurs, insultes et crachats de la part du public. Après s'être fait cracher dessus, Carlo Ancelotti a répondu par un doigt d'honneur. Un geste sur lequel il compte bien s'expliquer, affirme le club sur son site internet. Par ailleurs, la fédération allemande de football va ouvrir une enquête sur Rune Jarstein. Le gardien du Hertha qui a délibérément shooté (avec le ballon) sur le milieu de terrain du Bayern Xabi Alonso.

Un skieur de fond vénézuélien malmené par les autorités françaises

Enfin, voici la mésaventure qu'a vécue un skieur de fond originaire du Vénézuela. Il y a un mois, Adrian Solano devait se rendre en Suède pour se préparer aux Championnats du monde de ski nordique à Lahti, en Finlande. Sauf que lors de son escale à Paris, le sportif de 22 ans a été appréhendé par la police française, et détenu pendant six heures malgré des papiers en règle et une lettre d'invitation de son entraîneur et des quatre autres skieurs de la délégation vénézuélienne pour la compétition. Il a été envoyé dans un hôtel à Paris pendant plusieurs jours, en attendant de rencontrer un juge pour démontrer qu'il se rendait bien en Suède pour faire du ski de fond, et a finalement été renvoyé. Adrian Solano a dû demander de l'aide à l'ambassade du Venezuela à Paris, qui lui a payé son billet retour. Un mois plus tard, le voici de retour pour la compétition en Finlande, mais sans préparation. "A cause de mon style vestimentaire, de ma tête ou de mes traits ils m'ont discriminé. Maintenant je suis désavantagé, j'ai perdu un mois d'entraînement sur la neige", a déclaré le sportif.  "La police s'est moquée de lui", a déclaré son entraîneur Cesar Baena. "Ils lui ont dit que le ski au Venezuela n'existait pas".