Polémique sur l′enfouissement des déchets nucléaires | Europe | DW | 10.07.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Polémique sur l'enfouissement des déchets nucléaires

En Allemagne, un scandale relance le débat autour de l'énergie nucléaire. 130 000 fûts contenant des déchets radioactifs ont été déposés dans une ancienne de mine de sel - la zone est aujourd'hui contaminée.

Stefan Wenzel, du parti Les Verts en Basse-Saxe, examine un fût de l'ancienne mine. Il contient des déchets nucléaires

Stefan Wenzel, du parti Les Verts en Basse-Saxe, examine un fût de l'ancienne mine. Il contient des déchets nucléaires

L' ancienne de mine de sel Asse II, dans le Land de Basse-Saxe, en Allemagne, était un site de recherche destiné à l'époque à démontrer les vertus du stockage provisoire des déchets de issus de l'énergie nucléaire. Des mesures récentes effectuées dans la mine ont cependant relevé une contamination au Césium-137, un élément radioactif.

Si les autorités de Basse-Saxe affirment qu’il n’y a aucun danger, les habitants de la région se montrent de plus en plus inquiets et s’organisent en associations.

Asse : fin de série! Des membres de l'association Robins des Bois protestent en 2007 contre l'enfouissement de déchets nucléaires

"Asse : fin de série!" Des membres de l'association Robins des Bois protestent en 2007 contre l'enfouissement de déchets nucléaires

On pouvait encore il y a peu lire sur un panneau à l’entrée de la mine de sel « nous stockons ici pour l’éternité ». Une éternité qui n’aura finalement duré qu’une quarantaine d’années. Un petit lac d’eau s’est en effet formé dans la salle où sont entreposés les fûts contenant les déchets radioactifs. Plus de 12 000 litres d’eau s’infiltre ainsi par jour dans la mine, alimentant depuis des années les inquiétudes des habitants de la région sur une possible contamination. Le mois dernier, des mesures prises au fond de la mine ont relevé des taux de radioactivité de 3 à 11 fois supérieurs aux normes autorisées.

Au début des années 2000, le gouvernement de l’époque – composé des verts et des sociaux-démocrates du SPD – avait tranché pour une sortie du nucléaire à l’horizon 2020. Cette décision avait rencontré un écho largement positif dans une opinion allemande traditionnellement opposée au nucléaire, mais la hausse des prix de l’énergie est venue bousculer les choses : dans un récent sondage, 44% des allemands se sont exprimés pour un abandon de la sortie du nucléaire. Une proportion encore jamais atteinte - le débat sur l'énergie nucléaire est, en Allemagne comme ailleurs, plus que jamais d'actualité.

Un reportage de Julien Méchaussie en Basse-Saxe.

Découvrez également dans cette émission l'histoire de ces habitants du Royaume-Uni qui ont accepté que des déchets nucléaires soient enfouis près de chez eux, contre un dédommagement.

Mémorial de Potocari, près de Srebrenica

Mémorial de Potocari, près de Srebrenica

Découvrez aussi un reportage sur le tournage du film de fiction Résolution 819, en République tchèque, qui traite du massacre tristement célèbre de 8000 civils à Srebrenica, pendant la guerre de Bosnie, en 1995.

Ecoutez enfin la rubrique "jeunes Européens" et "sortir en Europe"

Liens